16.4 C
Le Havre
vendredi 23 juin 2017

France

Les musulmans de France se sentent humiliés [communiqué de l’UOIF]

Plusieurs femmes musulmanes ont été verbalisées depuis la prolifération des arrêtés «anti-burkini» pris récemment par des maires du sud de la France. Plusieurs d’entre elles l’ont été pour le simple port du voile. Aussi, différents témoignages ont fait état d’un déshabillage public des personnes verbalisées sous des propos racistes scandés par des « spectateurs ».

Burkini : la France se trompe de combat [Vu de l’étranger]

Au lendemain de l’annonce de l’interdiction par trois maires français du burkini sur les plages de leurs communes, la presse étrangère réagit vivement à la polémique. Pour de nombreux commentateurs, la France se trompe de cible.

Une débandade raciste ahurissante en lieu et place de politique [Union...

Nous considérons que cette ruée raciste contre les musulmans de ce pays devrait toucher les organisations juives communautaires et consistoriales dans ce qu’elles ont de plus cher, et pour cause : l’égalité de tous, quelle que soit l’appartenance religieuse, et le droit fondamental à la libre pratique de son culte. Or nous le savons dans ce genre d’emballée, le silence tue. En attendant il s’agit, par ces arrêtés, d’humilier et de faire baisser la tête, et nous, comme juifs qui nous souvenons de ces moments de notre histoire où nos parents ont dû raser les murs en France, nous ne saurions nous taire. Le véritable sursaut doit être républicain au sens premier de ce terme, il doit faire se lever tous les citoyens dignes de ce nom qui refusent l’association malfaisante de tous les musulmans aux attentats terroristes, et clamer le droit de tous et de chacun à l’expression libre de son culte et ou de ses croyances.

Polémique sur le « Burkini » – Communiqué de l’UOIF

Les municipalités des villes des Alpes-maritimes, Cannes et de Villeneuve-Loubet ont pris des arrêtés visant à interdire une combinaison de bain appelée communément « burkini ». C’est avec effarement que nous découvrons la décision, en référé, du tribunal administratif de Nice qui conforte les arrêtés.

Saint-Etienne-du-Rouvray, horreur et stupéfaction – Communiqué de la LLFM

La France toute entière pleure ses disparus, hommes, femmes, mais aussi des enfants. L'incompréhension reste entière face au terrorisme touchant des civils, dont de nombreux enfants, et maintenant une figure de paix et de foi.

« Ce n’est pas juste d’identifier l’islam à la violence, ce n’est...

« Ce n’est pas juste d’identifier l’islam avec la violence, ce n’est pas juste et ce n’est pas vrai » Le pape François

L’innommable s’est produit ce matin dans une église près de Rouen

L'innommable s'est produit ce matin dans une église près de Rouen, à Saint-Etienne-De-Rouvray. Des barbares, dépourvus de toute humanité se sont introduits, dans ce lieu sacré, afin de commettre un horrible et abject attentat, tuant de la pire des manières le prêtre Hamel, un homme de foi aimé et apprécié de tous. Un fidèle a également été gravement blessé.

Pour en finir avec le choc des ignorances – Inès Safi

Les adeptes du choc des civilisations semblent valider leur théorie à travers l’actualité tragique. Or, nous pourrions nous demander si ces tragédies n’ont pas été attisées par l’adoption de cette théorie, qui ne serait qu’une hypothèse erronée, donc une des facettes de l’ignorance résidant au cœur de l’intolérance. Ne doit-on pas plutôt défendre la théorie du choc des ignorances, dont la multiplicité procède de la diversité de leurs modalités et de leurs alliances ?

AGENDA

A LIRE ÉGALEMENT