13.3 C
Le Havre
dimanche 22 octobre 2017

France

L’UOIF répond à Marine Le Pen – Communiqué

Alors que notre pays est tragiquement endeuillé par un attentat terroriste qui a causé  la mort d’un fonctionnaire de police; Madame Le Pen, candidate aux élections présidentielles, a trouvé...

34ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France

La Rencontre Annuelle des Musulmans de France revient pour sa 34ème édition autour de la thématique : "Musulmans de France : foi, épanouissement, contributions". Organisée par l'Union des Organisations...

La (fausse) charte de l’Imam du CFCM

Le Président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) a rendu officiels par voie de communiqué deux documents de travail, pourtant encore en cours d’élaboration au sein du Bureau du CFCM,...

L’appel au vote de l’imam Abdallah

Si les 6 millions de français musulmans votaient pour sanctionner les candidats et les parties qui les stigmatisent le plus, progressivement l'attitude de ces derniers change et ils cesseront...

Zakat 1438, le nissab fixé à 3245 euros en France

Cette aumône purificatrice est obligatoire à deux conditions : atteindre le nissab et observer l’écoulement du hawl (année hégirienne). Concernant le nissab, il s’agit du montant minimal précis fixé par la législation musulmane, à partir duquel la Zakat devient obligatoire pour les croyants possédant ce montant. Cette somme est variable selon le type de biens. Quand à l’écoulement du hawl, il n’est autre que le passage complet de l’année hégirienne (composée de 11 mois lunaires) durant laquelle la valeur du bien ne doit pas avoir été inférieure au seuil légal (nissab). La législation musulmane a déterminé le nissab à la valeur équivalente de 85 grammes d’or. Par conséquent Dar El Fatwa déclare le nissab à 3245 euros au premier Muharram 1438, seuil calculé sur la base du cours de l’or au 30 septembre 2016, publié par le site officiel de la Banque de France. Nous implorons Allah Le Tout Puissant d’accepter nos bonnes œuvres et de nous couvrir de sa Miséricorde. Le Très Haut dit : « Et Ma Miséricorde a embrassé toute chose. Je la prescrirai à ceux qui me craignent, s’acquittent de la Zakat et ont foi en Nos signes. »(s.7, v.156)

Dhoul Hijja débutera Samedi 3 septembre 2016 – Aïd al-Adha le...

Havre De Savoir est heureux de vous annoncer que le mois de Dhoul Hijja de l’année 1437 de l’Hégire débutera Samedi 3 septembre 2016. De ce fait, le jour d’Arafat sera le dimanche 11 septembre 2016 et le jour de l’Aïd Al-Adha sera le Lundi 12 septembre 2016. Le mérite des dix premiers jours de Dhoul Hijja est inestimable, aussi, nous vous invitons à redoubler d'efforts et à multiplier les bonnes œuvres. Que nos invocations soient tournées vers les pèlerins, les plus démunis et ceux qui vivent l'horreur de la guerre. Qu'Allah Libère les peuples opprimés dans le monde. Al-Boukhari rapporte d’après Ibn ‘Abbas, que Dieu l’agrée, que le Prophète (saws) a dit : « Il n’y a pas de jours où les actions de bien sont plus aimés de Dieu que ces jours (c’est-à-dire les dix premiers jours de dhoul-hijja) ».

Communiqué de la Ligue Française des Femmes Musulmanes – 26 août...

La Ligue Française des Femmes Musulmanes salue la décision du Conseil d'État prise ce jour de suspendre l’arrêté "anti-burkini" de Villeneuve-Loubet. Cette décision devrait faire jurisprudence et s’appliquer aux arrêtés pris par d’autres maires. 227 années, jour pour jour après la proclamation de la déclaration des droits de l'Homme, la France revient à ses vraies valeurs. Cette décision est ainsi une victoire sur l'obscurantisme, l'islamophobie et la haine. Nous sommes nombreux à nous réjouir de cette décision. La Ligue des Droits de l'Homme a d'ailleurs publié un communiqué en ce sens en dénonçant la volonté de certains politiques de "porter atteinte à la liberté de conscience, aux libertés individuelles et de faire la laïcité un instrument d'exclusion". La Ligue des Droits de l'Homme a qualifié ce débat de "ridicule" et source de "division de la nation selon l'origine et la religion des hommes et des femmes qui y vivent".

Les musulmans de France se sentent humiliés [communiqué de l’UOIF]

Plusieurs femmes musulmanes ont été verbalisées depuis la prolifération des arrêtés «anti-burkini» pris récemment par des maires du sud de la France. Plusieurs d’entre elles l’ont été pour le simple port du voile. Aussi, différents témoignages ont fait état d’un déshabillage public des personnes verbalisées sous des propos racistes scandés par des « spectateurs ».

RESTEZ CONNECTÉS

151,865FansLike
11,370FollowersFollow
29,279AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...