6.9 C
Le Havre
samedi 18 novembre 2017

Fatwas

Explications sur le choix du calcul astronomique pour la détermination du...

En 2012, le Comité Mondial de la Jurisprudence a réuni d’éminents savants religieux et d’astrophysiciens lors de La Conférence Mondiale pour la détermination des mois lunaires(la Mecque du 9 au 21 rabi’I 1433 / du 11 au 13 février 2012). Cette grande consultation internationale a confirmé la fiabilité du calcul astronomique qui, étant une science établie, doit être un préalable obligatoire à toute constatation visuelle de la nouvelle lune et ce car le moyen sûr qu’est le calcul astronomique prime sur le moyen conjectural de la seule constatation visuelle de l’œil nu.

Prier Tarawih avant l’Icha ?

Les musulmans d’Europe rencontrent pendant la période estivale, la difficulté de l’heure tardive de l’entrée du temps légal de la prière du ‘Icha. Certains d’entre eux ont recours à la fatwa permettant de regrouper les prières du Maghrib et du ‘Icha. Avec l’entrée du mois de ramadan, les gens cessent ce recours au regroupement, car ils tiennent à accomplir la prière du Tarawih. Ils accomplissent alors la prière du Maghrib, puis reviennent à la mosquée après la rupture du jeûne pour accomplir la prière du ‘Icha et du Tarawih. Mais l’heure tardive du ‘Icha, en plus de l’accomplissement du Tarawih, représente une difficulté pour les gens, d’autant plus que l’heure de la prière du Sobh est très tôt. Est-il alors permis d’avancer la prière de Tarawih avant celle de l’’Icha ?

Pourquoi le 12ème degré de latitude pour déterminer l’horaire du Ichaa...

La question des horaires de prière, particulièrement celle du Icha et du Soubh, se pose en Europe depuis plus d’une trentaine d’années, depuis que la communauté musulmane s’y est installée. Il est important de clarifier ce sujet aux yeux de nos frères et sœurs musulmans, en particulier à l’approche du mois béni de Ramadan, afin qu’ils puissent jeuner et prier tout en étant rassurés quand à l’accomplissement de (...)

Les additifs alimentaires

Le Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches dit à ce sujet : Ces substances désignées par la lettre E suivis d’un chiffre sont des additifs alimentaires dont le nombre dépasse 350. Se sont des conservateurs, des colorants, des arômes, des exhausteurs de goûts ou autres. Selon leurs origines, ces composants sont classés en quatre catégories : des composants chimiques artificiels, des composants d’origine ...

Regroupement des Prières

Voici la décision de Conseil Européen de la Fatwa (3ème session fatwa n°4) concernant le regroupement des Prières : Il est également permis de regrouper la Prière du dhohr avec celle de l'asr dans ces pays, en hiver, à cause de la brièveté des jours et la difficulté, pour les travailleurs (ou étudiants), d’accomplir les Prières à l’heure sans éprouver de gène ou de complication. Cependant, le Conseil attire l’attention sur le fait que le musulman ne doit pas recourir au regroupement des Prières sans besoin et ne doit pas en faire une habitude.

Coïncidence du vendredi avec le jour de l’Aïd

Y a-t-il dispense de la Prière du vendredi ou de la Prière du « dhohr » ? Plusieurs hadiths dont la chaîne de transmetteurs remonte jusqu’au Prophète (BDSL) et d’autres attribués à un nombre de compagnons ont été relatés à ce sujet dont les suivants : D’après Abou Hourayra, que Dieu l’agrée : « Deux fêtes ont coïncidé ce jour

Le musulman peut-il hériter de son proche non-musulman ? Réponse...

Face aux multitudes de questions que se posent les musulmans d’Europe sur les problèmes quotidiens. Le Conseil Européen de la Fatwâ et des Recherches (CEFR) a été mis en place afin pour tenter d’ y répondre. Ce conseil a une entité spécialisée et indépendante composé de savants.

S’acquitter de Zakat al fitr au moyen d’une somme d’argent

Sache que la majorité des savants contemporains de l’Islam nous dit que la finalité de la zakat al fitr est de permettre aux pauvres de connaitre la joie de l’Aïd et de ne pas demander la charité ce jour-là : la donner en argent permet donc d’atteindre cette finalité.

Enfin, l’Imam Ibnu Taymiya a dit : « La divergence entre les maîtres concernant les affaires juridiques, doit susciter de la part des musulmans un grand respect pour les divers avis, et que chacun applique ce dont il est convaincu sans pour autant dénigrer ou renier ce dont il n’est pas convaincu car la compréhension des gens ordinaires est inférieure aux efforts des maîtres jurisconsultes » (fatawa)

RESTEZ CONNECTÉS

151,575FansLike
11,403FollowersFollow
30,186AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...