16.4 C
Le Havre
vendredi 23 juin 2017

Histoire de l'Islam

Hommage au grand savant syrien Wahbah Az-Zuhaylî

Sheikh Wahbah Az-Zuhaylî naquit en 1932 dans le village de Deir `Atiyyah dans les environs de Damas. Son père était un mémorisateur du saint Coran, l’appliquant dans sa vie avec assiduité, aimant la sunnah prophétique. Il était par ailleurs agriculteur et commerçant de métier. Sheikh Wahbah est marié, père de cinq enfants ayant achevé leurs études universitaires à l’exception du dernier qui n’a pas encore fini son cursus. Il fit son cycle primaire dans sa région natale puis s’en alla à Damas pour accomplir le cycle secondaire à la faculté religieuse pendant six ans où il fut classé premier, mention excellent, sur l’ensemble des diplômés de la faculté religieuse en 1952. La même année, il obtenait le baccalauréat général dans la filière des lettres

La chute de l’Andalousie et l’Inquisition [Vidéo]

L'Histoire de l'Andalousie musulmane a été parsemée de divisions qui ont conduit inévitablement à la chute de l'Andalousie. Les Mourabitounes avaient réussi à impulser un renouveau dans l'Andalousie musulmane, mais de victoires en défaites, l'Histoire des civilisations est ainsi faite. La chute de l'Andalousie musulmane sera suivie d'une période terrible, à savoir l'Inquisition. Cette Inquisition sera caractérisée par la haine et la violence. L'Eglise sera alors coupable de crimes odieux, de confiscations et de peines de mort à l'encontre de tous ceux qui ne partageaient pas la foi chrétienne.

Juifs et Musulmans en Andalousie [Vidéo]

Les juifs étaient déjà présents lorsque les musulmans sont arrivés en Andalousie. Malgré les accusations que certains portent aujourd'hui à la religion musulmane, l'islam n'a jamais appelé à la haine des juifs. Au contraire, de nombreux versets et hadiths appellent au respect des autres cultes et religions. C'est une des principales raisons pour laquelle les juifs ont accueilli les musulmans comme une délivrance. Ils étaient devenus ainsi des citoyens à part entière qui jouissaient d'une entière liberté de culte. D'ailleurs, les juifs n'ont-ils pas été persécutés lors de la Reconquista ? Suite à cela, ne sont-ils pas partis se réfugier dans les pays musulmans ?

Les autodafés et les plagiats des occidentaux [Vidéo]

«Là où l'on brûle les livres, on finit par brûler des hommes», disait l'écrivain et poète Heinrich Heine. L'histoire de l'humanité est jalonnée par la destruction des livres. Lors de la Reconquista, les autodafés ont été une des choses les plus horribles qu'ont commis les chrétiens. Al Hamdulillah, tout l'héritage andalous n'a pas été brûlé. Une grande partie de cet héritage littéraire et scientifique a tout simplement été traduit. Le nom des auteurs a été remplacé, et le mérite est revenu à des intellectuels occidentaux. Le professeur Hassan Iquioussen dévoile ici quelques plagiats commis à la chute de l'Andalousie musulmane.

Un Coran datant de l’époque du Prophète Muhammad (saws)

"La personne qui a écrit ces fragments pourrait bien avoir connu le prophète, ou peut-être l'avoir entendu prier. Cela paraît incroyable, mais elle pourrait même l'avoir connu personnellement. Ces écrits nous ramènent bien à la période même de la création de l'islam", ajoute le professeur David Thomas

La femme dans la Sira du Prophète (saws) : Histoires de...

Etant donnée la place réservée aujourd'hui à la femme dans certains pays, et l'attribution à tort, à l'Islam, de plusieurs injustices commises à son égard, il est intéressant de connaître quels étaient la place et rôle de la femme dans la Sira du Prophète (saws). La vérité sur la place de la femme en politique, dans le domaine scientifique,de la prédication et dans le djihad doit être rétablie. Cheikh Moncef Zenati, à travers des exemples pratiques présente plusieurs portraits féminins et décrit leur rôle dans la Sira du Prophète (saws). Khadija, 'Aicha, ou Noussayba... Découvrez les histoires de ces femmes hors du commun.

Qui sont les Matouridites ? – Moncef Zenati [Vidéo]

L'école doctrinale matouridite est attribuée à Abou Mansour Mohamed Al Matouridi, qui était un savant hanafite. L'école matouridite s'est répandue en Asie Centrale, en extrême-orient et en Turquie. Ce qui est surprenant, c'est que l'école matouridite rejoint sur de nombreux points l'école ash'arite, alors que ces deux savants contemporains ont vécu à la même époque sans jamais se rencontrer. Cela prouve que ces deux écoles sont bien de l'orthodoxie sunnite "ahl as sunna wal jama'a". Matouridi rejoint Al Ash'ari sur de nombreuses positions au point de dire qu'il ne l'a contredit que sur treize questions, développées ici par cheikh Moncef Zenati.

Cours complet sur le Ash’arisme – Cheikh Moncef Zenati [Vidéo]

Au même titre qu'il existe des écoles de Fiqh (jurisprudence islamique), il existe également des écoles dans la foi musulmane. La doctrine Ash'rites fait partie des doctrines reconnu de l'Orthodoxie Sunnite. Elle est très répandue dans le monde musulman. L'immense majorité des savants musulmans sont de cette école notamment l'imam Al Jouwayni, l'imam An Nawawi, Abd Al Qahir Al Baghdadi, l'imam Abu Hamid Al Ghazali, et tant d'autres. Elle est la doctrine adoptée par les malikites, les shafi'ites et les hanbalites (jusqu'à l'arrivée d'Ibn Taymiya au septième siècle de l'Hégire.

AGENDA

A LIRE ÉGALEMENT