8.7 C
Le Havre
mardi 18 décembre 2018

Spiritualité

Paroles de sagesse de l’imam Ibn Al Qayyim (partie 1)

Quelques paroles de sagesse de l’imam Ibn Al Qayyim Al Jawziyya Al Dimachqy : "Si ton ennemi t’adresse une parole grossière, ne lui rends pas la pareille, car tu la féconderais. Or la descendance de la dispute est une descendance déplorable" "Quiconque installe son cœur auprès de Son Seigneur, verra son cœur s’apaiser et se reposer. En revanche, celui qui le met au service des gens lui fera ainsi goûter l’inquiétude et les soucis"

L’Enfer en Islam

Nous devons croire à la réalité du Paradis et de l’Enfer. Leur création par Dieu est antérieure à celle des autres créatures. Le Paradis a été préparé pour rétribuer...

La rétribution, la présentation et la reddition des comptes: composantes du...

La rétribution Nous devons croire que, lors du dernier jour, les gens seront récompensés pour leurs œuvres bonnes ou mauvaises qu’ils ont accomplies dans le monde d’ici-bas. Dieu dit : «...

La descente de Jésus (‘Issa)

Les hadiths authentiques nous affirment que Jésus (que la Paix soit sur lui) descendra avec l’approche de l’heure. Il tuera le faux messie et jugera d’après la législation de...

La prière de l’éclipse : une sunna fortement recommandée

Ibn ‘Abbas dit : « Le soleil s'est éclipsé au temps du Prophète (saws). Il a accompli la prière. Il est resté un long moment en position debout, le temps...

La modestie en Islam

le Prophète (saws) était la personne la plus modeste en dépit de l’importance qu’il a auprès de Dieu et aux yeux des gens. Il marchait derrière ses compagnons comme n’importe lequel d’entre eux. Il s’asseyait parmi eux sans aucune distinction au point où lorsque qu’un étranger entrait dans la mosquée, il demandait : « Qui d’entre vous est Mohammad (saws) ? ». Chez lui, il était au service de ses épouses, il raccommodait ses vêtements, réparait ses chaussures, allait traire la chèvre et moulait le grain de ses

Les limites du comportement par Ibn Al-Qayyim

Le comportement présente une limite supérieure. Lorsqu’elle est dépassée, il devient outrage. Il présente également une limite inférieure. Si cette limite n’est pas atteinte, le comportement devient faiblesse et bassesse. Ainsi, la colère présente une limite : il s’agit du courage digne d’éloges, et le refus de s’abaisser à l’infamie et à la vilenie. Voilà la forme la plus parfaite de colère. Si elle dépasse cette limite, la colère devient transgression et oppression. Si elle ne l’atteint pas, elle n’est que lâcheté, et elle n’empêche pas de sombrer dans l’infamie...

La bienfaisance envers les parents

L’homme a l’habitude de regarder devant lui ; de se projeter dans l’avenir ; de penser à ses projets dans l’avenir : le travail, le mariage, les enfants … Mais, il oublie souvent son passé ; ce passé qui l’a dressé sur ses deux jambes ; qui a fait de lui ce qui l’est aujourd’hui ; il oublie son père et sa mère. Le Coran vient rappeler à l’homme combien il est redevable à ses parents et lui commande la bienfaisance envers eux...

RESTEZ CONNECTÉS

160,495FansLike
11,498FollowersFollow
48,741AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...