Parmi les critiques infondées qui reviennent souvent à l’égard des savants d’Europe, celle qui consiste à affirmer que ces derniers ont autorisé ar-riba (l’intérêt usuraire).

Cheikh Moncef Zenati nous éclaire en nous apportant une explication concise sur ce sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom