Parce que c’est un journal qui se drape dans la liberté d’expression, uniquement lorsqu’elle sert ses intérêts, je ne peux être solidaire de Charlie Hebdo.

C’est à se demander devant les provocations que ne cesse de diffuser ce journal, si la liberté supporte encore des limites. La réponse et certes oui, mais ces limites sont dictées par la loi et force est de constater que l’islamophobie ne jouit pas, à titre de comparaison,  du même statut que l’antisémitisme.

Il est facile de me rétorquer que l’antisémitisme est du racisme, qu’il faut combattre, dont je ne peux que convenir. Mais où se situe  donc la ligne de démarcation entre le racisme antimusulman et le simple blasphème (qui, soit dit en passant, ne doit absolument pas déranger les musulmans) ? C’est la loi qui doit le définir, et malheureusement, des médias comme Charlie Hebdo en profitent pour stigmatiser toute une population à travers sa référence spirituelle.

L’hypocrisie, c’est lorsque Charlie H s’érige en chantre de la liberté d’expression alors que lorsque Siné (arroseur arrosé de son état) a griffonné une caricature qui a déplu aux patrons, son journal n’avait pas invoqué la liberté d’expression et ne s’est donc pas gêné de le virer. D’ailleurs, pour la petite histoire, Siné a été relaxé à Lyon, les juges ayant considéré qu’il »avait usé de son droit à la satire »…

L’hypocrisie, c’est lorsque l’ex directeur de ce journal  monte sur ses grands chevaux pour reproduire les caricatures danoises, alors qu’il n’a pas hésité à virer deux humoristes de France inter dont il a été promu directeur, sans s’ embarrasser d’une quelconque liberté d’expression.

Je ne suis donc pas solidaire de ce journal qui profite du déficit de la représentativité des musulmans, et le manque d’outil juridique qui freinerait l’incitation à la haine des musulmans, pour se faire de la publicité à moindre frais. Je ne suis pas solidaire d’un journal qui n’a de respect que pour la raison économique ou le bâton juridique…

Je condamne sans ambages l’agression criminelle des locaux de ce journal, mais je continuerai à combattre cette hypocrisie qui sélectionne ses sujets de satire…

Je crains pour ma société qu’elle ne devienne proie aux extrémistes  qu’ils  se réclament d’une religion ou d’un quelconque exercice, fut-il la satire….

Hassan SAFOUI

16 Commentaires

  1. Notons qu’en 2002, lorsque Robert Misrahi faisait l’éloge d’Oriana Fallaci dans Charlie hebdo, il ne se doutait pas qu’elle était aussi faurissonienne.
    Charlie hebdo n’a pas d’humour mais il est quand même drôle : c’est dans ses colonnes et nulle part ailleurs qu’on peut trouver un sioniste faisant l’éloge d’une négationniste au nom de l’islamophobie.

  2. @Schlabaya :

    l’excitation la plus réussie vient plutôt de Carlie Hebdo : n’importe qui peut lancer des caricatures enflammées mais on a vu ce qu a subi dieudonne…..alors vos leçons sur la liberté: appliquez les partout et vous verrez!!!

  3. et meme si c est vraiment des musulmans qui ont commis cet acte, est ce une raison pour mettre 1,5 milliards de personnes derrire cet acte ? veut ont nous faire croire encore a une histoire de terrorisme ?
    c est pour justifier quoi cette fois ?
    une bonne raison pour la marche vers l ordre mondial

  4. qui nous dit que ce n est pas C hebdo qui a fait un coup d assurace en brulant ses locaux et en plus ca appuye son histoire, par ailleurs ils vont etre refait a moindre frais.
    par ailleurs un coup de pub gratuit.

  5. Bonjour salam azul
    il faut arreter que sous pretexte que la LIBERTE de PENSER et de s’ EXPRIMER permet à tout à chacun de nous de dire n’importe quoi de fabuler ou de radicaliser et de diaboliser qq ,un groupe ethnique ou une religion.
    Font ils reellement le métier de journaliste ou bien sont ils des intégristes intellectuels au service d’une tierce personne ?
    après les caricatures vient les insultes à une religion qui compte plus d’un milliard et demi de gens ,je condamne l’acte crapuleux des personnes qui ont jeté un cocktail Molotov comme je comdamne aussi ses pseudos journalistes qui sont là pour salir et faire du « chiffre » sur le dos des autres.
    Appelons à faire une marche dans la PAIX (salam) pour denigrer et montrer le vrai visage de cette presse orientée et de ces journalistes frustrés en quete d’inspiration.
    je subodore que si nos amis juifs avaient ete insulté de la sorte ….les conséquences et le sort de « charlot bedo  » ne serait pas le meme……

  6. Je ne suis pas une lectrice habituelle de Charlie Hebdo et je n’ai pas apprécié la façon dont Siné a été viré par Philippe Val. Cela étant, votre analyse est fausse. Charlie Hebdo est un journal satirique qui se moque les religions en général, mais critique plus particulièrement les intégristes, même s’il cible davantage l’islam depuis plusieurs années… Et à votre avis, pourquoi ? Parce que les islamistes font plus parler d’eux (18000 attentats dans le monde depuis 10 ans, qui dit mieux ?)
    Cela étant, Charlie n’est pas contre l’islam d’une façon générale (peut-être parce que ses rédacteurs n’ont pas lu le Coran). Et vous ne pouvez pas comparer ce que vous appelez « islamophobie » (ou détestation de l’islam, même si Charlie se limite à faire la CRITIQUE de l’islam) avec du racisme. C’est comme si je vous disais que la christianophobie était une forme de racisme : n’importe quoi ! Une religion n’est pas une couleur de peau, c’est une croyance, et elle est aussi critiquable qu’une position politique. Détester ou même critiquer une religion, ce n’est pas du racisme, et ça ne revient pas à détester les croyants de cette religion. D’ailleurs, de nombreux musulmans ont déclaré qu’ils soutenaient Charlie et achèteraient le journal. Eux ne s’y sont pas trompés. SVP, réfléchissez, et n’excitez pas vos lecteurs.

  7. Nous sommes sûrs que ceux qui ont brûlé Charly Hebdo ils ne soit pas des provocateurs sionistes?
    Les sionistes sont les maîtres de la provocation et faux-drapeau.

  8. Nous ne sommes pas dupe ce journal très controversé exprime une fois de plus un profond irrespect vis à vis de la religion musulmane et ce, sois disant au nom de la liberté d’expression. Mais de quelle liberté parle-t-on quand le seul et unique objectif est de dénigrer tout une communauté faisant partie intégrante du décor européen.
    Evidemment il est devenu coutume chez certains médias de faire oeuvre de provocation notament vis à vis de l’islam afin de rebooster leur vente de journaux. Parler des problèmes économique et sociaux n’est-il pas plus important?

  9. Je suis pour la liberté d’expression, donc je soutiens havre de savoir et charlie hebdo. Dieu reconnaîtra les siens. La limite de la liberté d’expression c’est la dictature, qu’elle soit politique ou religieuse.

  10. Charlie Hebdo, qui soit disant, en prônant la liberté d’expression…Insulte plus d’un milliard de musulmans, offensés, blessés au plus profond d’eux par ce que ce journal a fait. Effectivement 2 poids 2 mesures…la liberté d’expression n’a pas le même sens pour tout le monde, on s’autorise des choses extrêmement grave contre l’Islam et les musulmans au nom de la liberté d’expression qu’on n’oserait à peine penser si cela touchait une autre communauté, un autre symbole….Non, non, non et définitivement non je ne soutiens pas Charlie Hebdo mais encore plus je n’aime pas Charlie Hebdo…Pour ce qui s’est passé…un proverbe français dit…On récolte ce que l’on sème.

  11. Je soutiens la liberté d’expression et donc havre de savoir et charlie hebdo.
    Dieu reconnaîtra les siens. La seule limite à la liberté d’expression est la dictature, qu’elle soit politique ou religieuse.

  12. mais qui à dis que c’était des musulmans qui avait commis cet acte?….Comme si tout est lier charlie H. fait de provoc et insulte les musulmans donc on doit en conclure qu’il a eu vengeance!!! c’est du grand n’importe quoi, pour m’a part tant qu’il n’y a pas eu résultat d’une enquête, pas d’accusation. car le passé nous a démontré que les accusations trop attives par les médias sont souvent fausses donc attention.
    je pense que ce n’est qu’un retour de bâton, ce qui est arrivé au journal sans approuvé ce qui s’est passé mais comme on dis qui cherche trouve!!!!

  13. J’approuve foncièrement votre analyse monsieur, je condamne également avec la plus grande vigueur cet acte lache et stupide commis contre le journal ce n’est pas avec des actions irréflichies et irresponsables que l’on donne une image positive de la l’Islam.

    Je désapprouve aussi l’hypocrisie de ce journal qui touche au plus sacré de plus d’un milliard de musulmans et qui s’offusque soudainement de l’intolérance des musulmans, il faut jouer franc jeu: repecter les autres afin qu’il vous respectent également c’est aussi simple que ça.

    à bon entendeur………

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom