lecture

Une fois par mois, nous nous retrouvons pour partager nos points de vue, nos émotions, nos critiques sur un livre.

Nous échangeons des réactions très personnelles ressenties à la lecture du livre ainsi que sur nos coups de cœur, nos mésaventures, et nos suggestions littéraires. Une rencontre en toute simplicité qui continue sur une note conviviale un thé, un café et d’autres gourmandises.

En Avril nous irons à la rencontre de «  la petite fille de Monsieur Linh » de Philippe Claudel. Un récit sobre, court, bouleversant.

Un roman qui se laisse lire et qui fait battre le cœur. M. Linh est un vieil homme fatigué. Le voilà, au terme d’une traversée éprouvante, qui débarque dans un port occidental. Avec une modeste « valise de cuir bouilli » posée à ses pieds et sa petite fille dans ses bras : Sang diû. Un prénom qui signifie « matin doux ». Mais c’est un froid glacial qui accueille l’exilé et sa descendante. Il faudra l’homme au banc et sa voix grave pour que la vie de M. Linh reprenne du sens. Entre les deux hommes, une étrange amitié se noue. L’un parle, l’autre écoute. Ils se comprennent, non par les mots mais avec le cœur.

Et un rien déchire la grisaille…

L’auteur confie « c’est une histoire d’exil, d’amitié et de folie ».

Rendez-vous

Vendredi 11 Avril 19h
UCJG, 153 Boulevard de Strasbourg au Havre
Arrêt de tramway : Palais de Justice
Entrée 5e, places limitées
Réservation : clubdelecture@havredesavoir.fr

Ecrivain et réalisateur français, Philippe Claudel a signé de nombreux livres à succès (Le Rapport Brodeck, les Âmes grises) et un film récompensé (Il y a longtemps que je t’aime). Agrégé de français, il enseigne par ailleurs à l’université de Nancy, en tant que maître de conférences. Reconnu comme l’un des meilleurs auteurs contemporains, il fait également partie de l’Académie Goncourt.

Au plaisir de vous retrouver, Club de lecture

4 Commentaires

  1. Vous êtes une des rares associations musulmanes qui fait ce travail d’éducation dans le domaine de la littérature.
    Tous nos savants passent leur journée à lire, on se doit de remettre la lecture au centre de nos priorités car la lecture ouvre l’esprit au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom