La croyance du cœur, sans l’exprimer par la parole, suffit-elle pour être sauvé dans l’au delà ? C’est à dire une personne qui est née non-musulmane, mais qui est convaincue que l’Islam est la vérité (il croit en Allah et en Son prophète), cependant il n’a jamais exprimé oralement l’attestation de foi (la shahada).

Moncef Zenati est Titulaire d’une maîtrise en sciences islamiques, et professeur à l’Institut Européen des Sciences Humaines de Château-Chinon et auteur de nombreux ouvrages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom