L’on voit poindre des « luttes » au nom d’un féminisme dévoyé, sous le signe de l’indécence… Le slogan « nos seins nos armes » démontre à quel point la cause est vide de sens comme Caroline Fourest côtoie le vide intellectuel dont elle se prévaut.

A sa mythomanie pathologique vient s’ajouter en quelque sorte sa misogynie maladive. Le mouvement d’écervelées dont elle se fait la porte voix n’est pas à son premier coup d’essai et à la nudité s’adjoint la nullité. Un discours qui sonne creux qui dit vouloir émanciper la femme musulmane ainsi la libérer est éloigné de toute probité, en somme un corps pas de cerveau.

Ressasser à foison que le foulard est objet de soumission pour les femmes qui le portent leur offre la possibilité d’exister et de se soumettre au diktat du système dominant, qui établit que la femme pour être libre doit être découverte. Pire, que ces mêmes femmes nous montrent le chemin de la liberté en nous imposant leur schéma de pensée pour peu qu’elles en aient, afin de nous rendre libres en nous retirant le droit d’être libres, joli paradoxe que celui-ci !

 Et Pourquoi s’exhiber rendrait plus libre ? Et surtout au nom de quoi ?

Comment expliquer que la pudeur est une valeur à celles qui n’ont aucune valeur ?

Celles qui disent vouloir défendre la cause féminine jouent exactement le rôle qu’elles dénoncent sans cesse, celui d’être un objet sexuel, énième contradiction…

L’impudeur assumée, le penchant pour l’exhibitionnisme en tant que revendication renvoie à leur propre estime de soi c’est-à-dire aucune. Caressant le doux rêve de l’émancipation à la mode « femen » comme la volonté acharnée de dévoiler si ce n’est dévêtir complètement la femme musulmane relève d’un pur fantasme alors qu’on nous expose au cauchemar des seins nus de celles qui vendent leur âme au diable.

J’ai mal à ma France, celle des valeurs bafouées, des principes oubliés…On tend à nous faire croire que l’évolution des mentalités, que la modernité passent par l’expression du corps féminin en particulier, d’où les moyens déployés qui ont pour seul objectif de se faire connaître à travers le buzz médiatique.

Qu’on se le dise ce n’est pas la guerre des images non plus, comme tente de nous « montrer » Caroline Fourest dans un spectacle ignoble où elle met en scène son propre corps, elle déploie sa honte en public, fière de son combat qui n’a pas de retentissement au-delà des frontières de sa page facebook…

La femme musulmane est autrement plus digne, voilée ou non d’ailleurs car elle vous répond par le mépris le plus cinglant et l’ignorance la plus totale, on vous laisse à votre nudité face à vous-mêmes, face au miroir de la haine…

Meziani Safiya

3621_485165441536787_1286240667_n
555143_485167174869947_1333635249_n 64353_485139384872726_1718334908_n547769_485158364870828_1081493539_n59286_485172848202713_336869382_n9963_485124484874216_1613506683_n480741_485179734868691_164202476_n734041_485132788206719_1724330066_n6665_485140578205940_332447165_n20984_485101324876532_2089477087_n

407983_485165204870144_1114874568_n479897_485131514873513_1910864157_n522141_485177994868865_1266034950_n527013_485173058202692_74241917_n


528372_485158164870848_1394538533_n

2 Commentaires

  1. oh trop chou les photos sérieux kALLAH NOUS AIDE et vous aide et vous récompense pour vos action amine….
    sincèrement faut que la FRANCE arrêter avec le voile cela devient fatiguant à force
    ces femmes qui recherchent la liberté de la femme qu’elle regarde les non musulmane car ce sont elles les moins libres elles sont aliéné a un mode de vie imposé par les media…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom