gal.tareq_.suwaidan.jpg_-1_-1

  1. L’émigration des israélites en Palestine.

Jacob, que la Paix soit sur lui

L’histoire nous raconte que les deux fils d’Abraham, Isaac et Ismaël, naquirent en Palestine. Ils étaient issus d’une famille d’émigrants et ne faisaient pas partie des autochtones. Jacob, appelé aussi Israël, était le fils d’Isaac et  Joseph était l’un des fils de Jacob. Dans le Coran, il est dit que Joseph arriva en Egypte comme esclave, jusqu’à ce que Dieu lui permette d’accéder au pouvoir et lui enseigne l’art d’interpréter les rêves. Il devint alors le ministre des finances d’Egypte. C’est alors qu’il demanda à son père ainsi qu’à toute sa famille de le rejoindre en Egypte. Dieu dit dans le Coran : « Emportez ma tunique que voici, et mettez-la sur le visage de mon père ; il retrouvera aussitôt la vue. Et amenez-moi toute votre famille » (12 :93)

Jacob prit alors toute sa famille et s’établit en Egypte sans plus jamais la quitter. Ainsi, leur émigration en Palestine prit fin et ils s’installèrent en Egypte. Rien ne permet donc de dire que Jacob fut du nombre des habitants de la Palestine ou parmi sa population autochtone. L’histoire ainsi que tous les ouvrages s’accordent à confirmer l’exactitude de ces faits. Aucun des descendants de Jacob ne vécut ne serait-ce qu’une seule génération en Palestine. Comment les juifs peuvent-ils prétendre maintenant que la Palestine est leur terre, sous prétexte que Jacob y ait résidé pendant un certain de temps.

Moise, que la Paix soit sr lui

L’autre émigration qu’ont connue les juifs vers la Palestine est l’émigration de Moïse, lorsque celui-ci émigra d’Egypte avec les israélites les délivrant ainsi de Pharaon et de son armée. Ainsi, nous voyons clairement que les israélites n’entrèrent en Palestine qu’en qualité d’émigrants. Quant aux véritables autochtones de la Palestine, il s’agissait bien de Cananéens. Je me suis référé, pour leurs récits, aux livres saints et aux ouvrages occidentaux et non aux livres arabes. Par ailleurs, leurs émigrations étaient souvent vers la Palestine car la Palestine était rattaché à l’Egypte administrativement, politiquement et historiquement et ce, depuis la construction du temple fondé par Jacob. A cette époque, les pharaons commencèrent une expansion territoriale et occupèrent la Palestine, en particulier, les terres dominées par les Hyksôs. C’est alors que la Palestine fut annexée à l’Egypte. Cependant, il n’a jamais été établi à travers l’histoire de Jérusalem et de la Palestine que les juifs s’installèrent en Palestine et y habitèrent pendant une longue période de temps. Ce furent de courtes périodes d’émigrations. En revanche, il est formellement établi que les premiers possesseurs de cette terre furent les Cananéens et les Jébusites.

  1. 2.      Moise et les israélites

Moise en Egypte (1250 Av.jc)

L’apparition de Moïse en Egypte remonte à 1250 avant Jésus christ. Dieu l’a soutenu par de nombreux miracles éblouissants. Il commença tout d’abord par inspirer à la mère de Moïse  de le jeter dans l’eau pour qu’il soit par la suite élevé dans le foyer de Pharaon le despote, qui avait réduit le peuple d’Egypte à l’esclavage. Le Coran nous dit que lorsque Moïse grandit, il tua par erreur un égyptien. Il se sauva vers Madyan fuyant Pharaon et son conseil de notables. Dieu lui révéla alors un message et lui ordonna de le transmettre afin de sortir les gens de l’adoration de Pharaon vers l’adoration exclusive de Dieu et pour sortir les israélites d’Egypte où ils sont asservis. Dieu appuya l’appel de Moïse par des miracles dont la transformation du bâton en serpent et la main qui devient blanche en la sortant de sa poche, et le récit évoquant cela est connu. En effet, Moise défia Pharaon devant un grand nombre d’israélites et de notables parmi le peuple de Pharaon. Pharaon fit alors venir ses magiciens pour relever le défi. Le résultat fut tel que nombreux israélites crurent au message de Moïse, de même que les magiciens. Ils crurent en Dieu, le Seigneur de Moïse et de Aaron et renièrent Pharaon et les siens. Dieu révéla alors à Moïse que Pharaon allait les tromper, quittez donc l’Egypte en direction de la Palestine. Pharaon et ses soldats les poursuivirent et faillirent les rattraper au bord de la mer, l’un des deux rives de la mer rouge, la rive gauche précisément. Dieu ouvrit un passage au beau milieu de l’eau à Moise et à ses compagnons. Ils traversèrent la mer en marchant sur de la terre ferme. Puis, lorsque Pharaon et ses soldats les suivirent, Dieu les firent couler dans la mer. C’est ainsi que Dieu accomplit sur eux son bienfait en leur offrant la sécurité et la tranquillité après qu’ils fussent pourchassés et apeurés.

Moise au Sinaï

Lorsque Moïse et ses compagnons arrivèrent à Sinaï, ils trouvèrent un peuple qui adorait des idoles. Ses compagnons lui dirent alors : « Désigne-nous des dieux comme les leurs. ». Moïse s’étonna de leur attitude et les traita d’ignorants. Est-il possible, qu’après  vous avoir vu dix miracles évidents – dont le dernier fut la séparation de l’eau – ils lui demandent d’adorer autre que Dieu, alors qu’Il les a appelé à L’adorer d’une manière exclusive ?! Cette attitude suscita l’étonnement de Moïse et d’Aaron. Moïse leur dit alors : « Vous êtes un peuple ignorant »

Le Mont Sinaï

Moïse décida d’aller au-devant de son peuple au mont Sinaï, pour parler à Son Seigneur. Il s’absenta quarante jours pendant lesquels il délégua le commandement à son frère Aaron. Lorsqu’il revint, il les trouva entrain d’adorer un veau d’or !! Cette désobéissance fut parmi les crimes les plus graves. Il s’agissait d’un acte d’incroyance impardonnable. Dieu les châtia en exigeant de tuer eux-mêmes les coupables. Dieu dit : « Et rappelez-vous, lorsque Moïse dit à son peuple : « Ô mon peuple, certes, vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur ; puis, tuez donc vous-mêmes les coupables : ce serait mieux pour vous auprès de votre Créateur » (2 :54) Mais, ils refusèrent. Moïse leur dit alors : « écoutez et obéissez ». Ils répondirent : « nous avons écouté mais nous désobéissons ».  Un avertissement divin leur parvint alors, les menaçant de châtiment et le mont Sinaï se souleva tout entier au dessus de leurs têtes. Dieu dit : « Et lorsque Nous avons brandi au-dessus d’eux le Mont, comme si c’eût été une ombrelle. Ils pensaient qu’il allait tomber sur eux » (7 :171) Moise leur dit : « écoutez et obéissez », ils répondirent alors obligés : « nous écoutons et nous obéissons ! ».

Ensuite, Moise choisit soixante-dix parmi les meilleurs hommes de son peuple pour la rencontre avec Dieu sur le mont Sinaï, et pour implorer le pardon de leur  Seigneur pour les désobéissances dont ils furent coupables. De plus, ils venaient d’être témoins du onzième miracle, à savoir, l’élévation du mont de Sinaï. Lorsqu’ils entendirent Moise parler à Dieu, ils dirent : « Ô Moïse, nous ne te croirons qu’après avoir vu Dieu clairement » (2 :55) … Alors la foudre les saisit tandis qu’ils regardaient. Dieu les fit mourir par la foudre. Moïse dit à son Seigneur que ces hommes étaient les meilleurs de son peuple. Pour honorer Moïse, Dieu les ressuscita. Dieu dit : « Puis, nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants » (2 :56). Ce fut là le douzième miracle. Et ainsi se succédèrent les miracles de Moise apportés à son peuple, mais celui-ci n’eut cesse de faire preuve d’arrogance et d’incroyance.

A suivre …

D’après « La Palestine, l’histoire illustrée » de Tariq Swaïdan (traduction revue par Havre de Savoir)

5 Commentaires

  1. bonjour…
    comment s’appelait le pays à l’époque de Moïse. S’appelait-il Palestine? et quand le peuple israélite sortit d’Egypte, est-ce Dieu qui les dirigea? Si c’est Dieu où les dirigea-t-il, dans le désert ou un pays précis? L’Histoire nous apprend que Nabuchodonosor exila les israélites de leur pays. Que s’est-il passé entre Moïse et l’arrivée de Nabuchodonosor? Les israélites avaient-ils une nation, un gouvernement? L’Histoire nous apprend aussi que Antiochus va profaner le Temple à Jérusalem…Les israélites sont encore là…? L’Histoire nous apprend aussi que les romains vont détruire le temple de Jérusalem en fin du premier siècle et qu’en début du deuxième exile les juifs avec interdiction d’entrer sur le territoire. L’Histoire nous apprend aussi que le nom Israël est changé en Palestine faisant référence aux ennemis philistins et que Jérusalem aussi voit son nom changé en Aelia Capitolina…Pourquoi vous ne parlez pas de tout cela? Si vous êtes honnêtes devant Dieu n’effacez pas mon commentaire.

  2. Toute cette histoire ne se base que sur une interprétation du coran et de la torah. Mais ne vous est-il jamais venu à l’esprit que Moïse soit un personnage purement INVENTÉ, un personnage imaginaire faisant partie de la mythologie juive.

    Il n’existe absolument AUCUNE preuve de l’existence physique et réelle de Moïse.

  3. on confond souvent « juifs » et « israélites ». En fait Moïse a amené les 12 tribus israélites hors d »Egypte. L’une d’elle était celle de Juda d’où sont originaires les juifs. Les autres Israélites, après leur rupture avec les juifs à la mort de Salomon, ont donné naissance à la religion samaritaine qui survit encore de nos jours à côté de Nablus, mais la majorité s’est convertie ensuite au christianisme puis à l’islam. Les juifs prétendent être les seuls héritiers d’Israël, alors qu’ils ne représentent qu’un descendant d’Israël sur douze

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom