Sheikh Wahbah Az-Zuhaylî naquit en 1932 dans le village de Deir `Atiyyah dans les environs de Damas. Son père était un mémorisateur du saint Coran, l’appliquant dans sa vie avec assiduité, aimant la sunnah prophétique. Il était par ailleurs agriculteur et commerçant de métier.

Sheikh Wahbah est marié, père de cinq enfants ayant achevé leurs études universitaires à l’exception du dernier qui n’a pas encore fini son cursus. Il fit son cycle primaire dans sa région natale puis s’en alla à Damas pour accomplir le cycle secondaire à la faculté religieuse pendant six ans où il fut classé premier, mention excellent, sur l’ensemble des diplômés de la faculté religieuse en 1952. La même année, il obtenait le baccalauréat général dans la filière des lettres.

Il poursuivit ses études à la faculté de Shari`ah à l’université d’Al-Azhar Ash-Sharîf où il obtint le grand diplôme (al-`âlamiyyah) et fut classé premier de sa promotion en 1956. Puis, il obtint la habilitation (ijâzah) de la spécialité de l’enseignement de la faculté de langue arabe d’Al-Azhar cumulant ainsi al-`âlamiyyah et l’habilitation à enseigner. Dans cette période, il étudia également le droit et obtint la licence de droit de l’université de `Ayn Shams avec mention bien en 1957. Il obtint en 1959 le magister de l’Institut de Shari`ah de la faculté de droit de l’université du Caire. Ensuite, il obtint le doctorat en droit islamique en 1963 avec les félicitations du jury qui recommanda l’échange de la thèse avec les universités étrangères. Le sujet de sa thèse fut « Les effets de la guerre dans la jurisprudence islamique – étude comparée entre les huit madhâhib et le droit international ».

Il fut nommé maître-assitant à l’université de Damas en 1963 puis maître de conférence en 1969 puis professeur 1975. Il s’occupa donc d’enseignement, de rédaction de littérature islamique, d’orientation et de conférences génrales et spécialisées travaillant parfois jusqu’à seize heures par jour.

Sa spécialité exacte est le fiqh et les fondements du fiqh qu’il enseigne avec le fiqh comparé à la faculté de Sharî`ah ainsi que les diverses matières en rapport avec la sharî`ah enseignées à la faculté de droit de l’université de Damas et les études supérieures qui y sont effectuées.

Son activité scientifique en dehors de la Syrie

Il fut détaché à la faculté de droit à l’université de Benghâzî en Libye pendant deux ans de 1972 à 1974, puis il y devint conférencier dans le troisième cycle. Ensuite, il fut détaché à la faculté de Sharî`ah et de droit à l’université des Emirats pendant cinq ans de 1984 à 1989. Il fut détaché en tant que professeur visiteur à l’université de Khartoum – département de de Sharî`ah et à l’université islamique de Dermân pour donner des conférences dans le domaine du fiqh et ses fondements aux étudiants de troisième cycle. Il fut également détaché pendant deux ans en tant que professeur visiteur à la faculté de droit en Libye à raison d’un mois par an. Il fut détaché au Koweit et au Qatar pour des enseignements ramadaniens en 1989 et 1990. Enfin, il fut détaché à titre de professeur visiteur au centre arabe des études sécuritaires et de formation pendant deux semaines en novembre 1993.

Son ouvrage Al-Fiqh Al-Islâmî wa Adillatuh (La Jurisprudence Islamique et Ses Arguments) est enseigné à titre d’ouvrage de référence dans nombre d’universités pour les étudiants de troisième cycle dont le Pakistan, le Soudan entre autres. De même, son ouvrage Usûl Al-Fiqh Al-Islâmî (Les Fondements de la Jurisprudence Islamique) est enseigné dans les universités islamiques à Médine et à Riyad (en Arabie Saoudite) dans l’ex-departement de magistrature.

Sheikh Az-Zuhayli (à gauche) et Sheikh Al-Bouti (à droite)
Sheikh Az-Zuhayli (à gauche) et Sheikh Al-Bouti (à droite)

Travaux administratifs et scientifiques

Sheikh Wahbah Az-Zuhaylî dirige le département de la « jurisprudence islamique et ses madhâhib » en faculté de Sharî`ah à l’université de Damas. Il fut nommé successivement directeur et vice-doyen de la faculté de Sharî`ah à l’université de Damas pendant quatre ans entre 1967 et 1970. Il fut nommé président de la commission directoire des instituts bancaires arabo-islamiques et président du comité d’études juridique pour les institution et banques islamiques et membre du conseil juridique des banques islamiques.

Il fut nommé à la tête du département de jurisprudence islamique et ses écoles avant d’être détaché, poste qu’il occupa de nouveau à son retour des Emirats en 1989. Il est membre des académies de fiqh en qualité d’expert à la Mecque, à Jaddah, en Inde, aux Etats-Unis et au Soudan. Il présida le département de législation islamique à la Faculté de Sharî`ah et Droit à l’Université des Emirats un an après y avoir été détaché, puis vice-doyen de cette même Faculté pendant quatre ans.

Il est membre de l’Académie Royale de Recherche en civilisation islamique en Jordanie – l’institut Âl Al-Bayt. Il dirigea de nombreuses thèses de magister et de doctorat à l’université de Damas, à la faculté de l’Imâm Al-Awzâ`î au Liban et participa à plusieurs jurys de thèse. Il dirigea et participa à des jurys de thèse à Damas, Beyrouth et Khartoum, totalisant plus de soixante-dix thèses. Il établit le programme d’études à la faculté de sharî`ah à Damas à la fin des années 1960 et le programmes d’études du département de sharî`ah et droit aux Emirats et contribua à la définition des programmes des instituts religieux en Syrie en 1999. Il réforma le magazine La Sharîàh et les études Islamiques à l’université du Koweit en 1988.

Il fait régulièrement des interventions à la radio syrienne en matière d’exégèse du Coran dans le cadre du programme Qasas Min Al-Qur’ân (Récits du Coran) et du programme Al-Qur’ân wal-Hayâh (Le Coran et la vie) et à de nombreuses émission télévisées à Damas, aux Emirats, au Koweit, en Arabie Saoudite, dans diverses chaînes par satellite. Il donne également des interviews aux journaux de Syrie, du Koweit, d’Arabie Saoudite, des Emmirats entre autres.

Il fonda le magazine Ash-Sharî`ah wal-Qânoun (La Sharî`ah et la Loi) à l’université des Emirats. Il présida le Comité Culturel Supérieur et le Comité des parchemins à l’Université des Emirats. Il fut membre de la rédaction du magazine Nahj Al-Islâm (La Voie de l’Islam) à Damas. Il fut président du conseil d’administration du lycée islamique `Abd Al-Qâdir Al-Qassâb à son village natal Deir `Atiyyah. Il fut aussi chargé du sermon de la mosquée Al-`Uthmân à Damas. Il donne enfin les sermons du vendredi à la Mosquée Al-Îmân à Deir `Atiyyah pendant l’été.

Sa qualité de membre à diverses académies islamiques

Il est membre de l’académie royale de recherche en civilisation islamique en Jordanie (l’Institut Âl Al-Bayt). Il est expert auprès de l’académie de jurisprudence islamique à Jaddah, auprès de l’académie juridique à la Mecque, et auprès des académies de jurisprudence islamique en Inde, en Amérique et au Soudan. Il préside la commission de surveillance islamique pour la société de courtage islamique à Bahrein, puis président de la même commission au sein de la banque islamique mondiale et au sein de l’institut bancaire arabe à Bahrein et à Londres.

Il est expert au sein de la grande encyclopédie arabe à Damas. Il préside la commission des études juridiques des instituts bancaires islamiques. Il est membre du comité supérieur de fatwa en Syrie, menbre du comité de recherche et des affaires islamiques et du comité de rédaction du magazine Nahj Al-Islâm (La Voie de l’Islam) au Ministère des Awaqâf syrien (ministère des Habous et des affaires religieuses). Il est membre à distance de l’encyclopédie juridique du Koweit, de la grande encyclopédie arabe à Damas, de l’encyclopédie de la civilisation islamique en Jordanie et de l’encyclopédie de la jurisprudence transactionnelle (fiqh al-mu`âmalât) de l’académie de jurisprudence islamique à Jaddah pour ne citer que cela.

Les Maîtres de Sheikh Dr. Wahbah Az-Zuhaylî

Parmi ses maîtres à Damas
Sheikh Mahmoud Yâsîn dans le hadîth prophétique, Sheikh Mahmoud Ar-Rankûsî dans le crédo (`aqâ’id), Sheikh Hasan Ash-Shattî dans les successions (al-farâ’id), Sheikh Hâshim Al-Khatîb dans le fiqh shaféite, Sheikh Lutfî Al-Fayyûmî dans les fondements du fiqh et Mustalah Al-Hadîth, Sheikh Ahmad As-Sammâq dans le tajwîd, Sheikh Hamdî Juweijâtî dans les sciences de la récitation, Sheikh Abû Al-Hasan Al-Qassâb en grammaire et conjugaison (an-nahw was-sarf), Sheikh Hasan Habankah et Sheikh Sâdiq Habankah Al-Maydânî dans la science de l’exégèse (tafsîr), Sheikh Sâlih Al-Farfour dans les sciences de la langue arabe telles que la rhétorique et la littérature arabe, les Sheikhs Hasan Al-Khatîb, `Alî Sa`deddine, Subhî Al-Khayzarân et Kâmil Al-Qassâr dans le hadîth prophétique et dans l’éthique, messieurs Jawdat Al-Mârdînî en Khatâbah, Rashîd As-Sâtî et Hikmat As-Sâtî en histoire et morale, Dr. Nâdhim Mahmoud Nasîmî et Mâhir Hamâdah en legislation et d’autres en physique, langue anglaise et d’autres sciences contemporaines et, en littérature, monsieur Nasîb Sa`d, qu’Allâh leur fasse tous miséricorde.

Parmi ses maîtres en Egypte
L’Imâm d’Al-Azhar Sheikh Mahmoud Shaltout, l’Imâm Dr. `Abd Ar-Rahmân Tâj, Sheikh `Îsâ Mannoun – le doyen de la faculté de sharî`ah – en jurisprudence comparée (al-fiqh al-muqâran), Sheikh Jâd Ar-Rabb Ramadân en jurisprudence shaféite, Sheikh Mahmoud `Abd Ad-Dâyim en jurisprudence shaféite, Sheikh Mustafâ `Abd Al-Khâliq et son frère Sheikh `Abd Al-Ghanî `Abd Al-Khâliq en fondements du fiqh, Sheikh `Uthmân Al-Marâziqî et Sheikh Hasan Wahdân en fondements du fiqh, Sheikh Adh-Dhawâhirî le shaféite en fondements du fiqh, Sheikh Mustafâ Mujâhid en fiqh shaféite, Sheikh Mohammad `Alî Az-Zu`bî dans la jurisprudence du culte (fiqh al-`ibâdât), Sheikh Mohammad Abû Zahrah, Sheikh `Alî Al-Khafîf, Sheikh Mohammad Al-Bannâ, Sheikh Mohammad Az-Zafzâf, Dr. Mohammad Sallâm Madkour, Sheikh Faraj As-Sanhourî au troisième cycle dans le fiqh comparé, les fondements du fiqh et l’un des quatre imâms (c’est-à-dire l’un des quatre madhâhib).

Parmi ses enseignants en faculté de droit à l’université de `Ayn Shams
Sheikh `Îsawî Ahmad `Îsawî, Sheikh Zakiyyeddine Sha`bân, Dr. `Abd Al-Mun`im Al-Badrâwî, Dr. `Uthmân Khalîl, Dr. Sulaymân At-Tamâwî, Dr. `Alî Râshid, Dr. Hilmî Murâd, Dr. Yahyâ Al-Jamal, Dr. `Alî Yûnus, Dr. Mohammad `Alî Imâm, Dr. Aktham Al-Khôlî et d’autres.

Parmi ses disciples
Dr. Mohammad Az-Zuhaylî — son frère —, Dr. Mohammad Fârouq Hamâdah, Dr. Mohammad Na`îm Yâsîn, Dr. `Abd As-Sattâr Abû Ghuddah, Dr. `Abd Al-Latîf Farfour, Dr. Mohammad Abû Leil, Dr. `Abd As-Salâm `Abbâdî, Dr. Mohammad Ash-Shurbajî, Dr. Mâjid Abû Rakhyah, Dr. Badî`As-Sayyid Al-Lahhâm, Dr. Hamzah Hamzah et d’autres professeurs des universités en faculté de Sharî`ah et des centaines d’enseignants de religion du ministère de l’éducation nationale.

Plus de quarante promotions ont été diplômées sous son égide en Syrie, quelques unes en Libye, au Soudan et d’autres aux Emirats, des milliers de gens en Orient et en Occident, en Amérique, en Malaisie, en Afghanistan et en Indonésie ont étudié ses ouvrages de fiqh, de fondements et d’exégèse.

Qu’Allâh lui fasse miséricorde et nous fasse bénéficier de son savoir. Âmîn.

Cet article est la traduction de la biographie disponible sur le site du Sheikh en arabe.

Source : www.islamophile.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom