Dans le tome dédié au Coran de son ouvrage « La revivification des sciences religieuses », l’imam Al Ghazzali rapporte le hadith suivant : « Que celui qui interprète le Coran selon son opinion personnelle, prépare sa place en enfer ».

Cette mise en garde sévère et implacable nous questionne sur la possibilité de formuler de nouvelles interprétations du Coran et de continuer à explorer la richesse de ses sens. Que signifie vraiment ce hadith ? A-t-il pour but de nous restreindre uniquement et strictement aux exégèses réalisées par les premières générations ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom