Après avoir étudié les recherches présentées à ce sujet, le Conseil est parvenu à la décision suivante :

Premièrement : l’objectif de la participation politique est la préservation des droits et des libertés, et la défense des valeurs morales et spirituelles, de la présence musulmane  dans ce pays et des intérêts légitimes des musulmans.

Deuxièmement : le principe est la permission de la participation politique des musulmans en Europe. Elle est soit licite « moubah », soit recommandée (mandoub), soit obligatoire (woujoub). Ceci est prouvé par le verset : « Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété et ne vous entraidez pas dans le péché et dans la transgression » (5 :2). Ceci est également une exigence de la citoyenneté.

Troisièmement : la participation politique englobe le fait de s’inscrire dans les institutions de la société civile, de rejoindre des formations politiques, de former des tendances et de participer aux élections en votant ou en se présentant.

Quatrièmement : parmi les conditions les plus importantes de la participation politique figurent :
– La conformité aux nobles caractères tels que la véracité, la justice, la fidélité et le respect du dépôt.
– Le respect de la pluralité et de l’avis contradictoire.
– La compétition loyale et honnête avec les opposants.
– La prohibition de la violence.

Cinquièmement : parmi les conditions les plus importantes de la participation politique figurent :
– Le fait de voter, à condition de se tenir aux règles juridiques, morales et légales.
– La clarté des objectifs qui visent à servir l’intérêt général.
– S’écarter de la falsification et du dénigrement.
– Se libérer des passions personnelles.

Sixièmement : il est permis de participer financièrement à la campagne électorale, même s’il s’agit d’un candidat non musulman, tant qu’il est le plus à même de réaliser l’intérêt général.

Septièmement : la légitimité de la participation politique s’applique aussi bien à la femme qu’à l’homme.

 

 

Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche (Décision 1/5)

 

 

1 commentaire

  1. As salamu aleykum,

    Il aurait été louable de proposer des arguments juridiques pour l’argumentation des points (cf. Ibn Taymyyia, sourate Youssouf, cheikh al Qardawi…).

    Barak Allahu fikum…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom