Le Conseil est parvenu à ce que le temps légal de la Prière du vendredi faisant l’objet d’un consensus est à partir du moment où le soleil quitte le zénith jusqu’à l’entrée du temps légal de la Prière du ‘asr. Cet avis est le plus prévalent et le plus sûr. Il est du devoir des imams de s’employer, dans la mesure du possible, à s’écarter de ce qui soulève une divergence pour ce qui fait l’objet d’accord.

Mais si cela ne convient pas aux situations des musulmans dans certains pays, pendant certains temps, ou dans certains cas, il n’y a pas de mal à adopter l’avis de l’école hanbalite en accomplissant la Prière du vendredi avant que le soleil ne quitte le zénith, ou d’adopter l’avis de l’école malikite permettant de retarder la Prière du vendredi au temps légal de la Prière du ‘asr, en fonction du besoin, dans le but de réaliser cet intérêt religieux.

Le Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.