3058701401_1_5_uTlZWLiF

Suite aux paroles de Monsieur Valls, le ministre français de l’Intérieur (« … Le voile qui interdit aux femmes d’être ce qu’elles sont doit rester pour la République un combat essentiel ») et plus largement en réaction à une opinion qui se généralise, « j’accuse ».

J’accuse les mentalités d’aujourd’hui qui prennent comme cause la Liberté pour la restreindre.
J’accuse les gens qui se servent de clichés pour juger ce qu’ils ne connaissent pas.
J’accuse ceux qui pensent que le libre choix LEUR appartient.
J’accuse la triste société dans laquelle on vit et qui nous empêche de s’épanouir spirituellement de peur de se voir exclure socialement. Une amie avisée m’a dit, « avant de dire aux femmes musulmanes de se dévoiler, il faudra tout d’abord ôter le voile qui condamne une certaine ouverture d’esprit ». Je vous demanderai donc, en poursuivant cet article de mettre votre oeil à nu…

Le voile, pour celles qui le portent selon les VRAIS préceptes de l’Islam le portent par libre choix. Non pas parce qu’on le leur a imposé. Non pas seulement pour se dérober des regards comme beaucoup le pense. Mais parce que c’est le résultat d’un cheminement spirituel propre.

Être obligée de quitter un pays qui t’a vue naître, dans lequel tu as ta vie, et qui prône la Liberté, la réalisation de Soi, parce que ce pays n’accepte pas tes choix .. Est ce normal? Lorsque tu n’as pas la même vision de la Liberté que la société dans laquelle tu as grandi, est ce normal que celle ci la rejette? Ne devrait elle pas, dans la limite du raisonnable, accepter les choix des uns et des autres?

Les Médias, sans cesse, nous martèlent de clichés qui s’imposent à notre subconscient… Éteignez vos télévisions et ouvrez des Livres ! Ça vous ouvrira également l’esprit.

Celui qui parle sans savoir fait énormément de dégâts tout comme ceux qui pratiquent sans fondements. Ils donnent une mauvaise image de la religion, de ses symboles car ils les utilisent à mauvais escient et lèsent tout une communauté. A ceux là aussi je dirai : « arrêtez d’écouter les uns et les autres et instruisez vous par vous mêmes. Que lorsque l’on vous questionne sur votre pratique vous soyez a même de répondre précisément, justement et avec des fondements exacts. »

Je suis juste dépassée par les événements, par les réactions, par l’environnement dans lequel nous vivons aujourd’hui.
Beaucoup sont tels l’exemple donné par ce court proverbe : « lorsque le doigt montre la Lune, le sot ne voit que le doigt. »

Il est important pour moi que vous sachiez tous, que le jour où je porterai le voile, car je le porterai si Dieu le veut, ce ne sera pas par obligation. Pas parce que mon père m’a forcée, ni mon frère, ni mon oncle, ni un quelconque futur époux. Ce sera le libre choix reflétant MA vision des choses, que je serais à même de défendre et expliquer à n’importe qui. Et cela même si la Liberté ne devrait pas avoir à Se justifier. Mais il faut désormais montrer l’exemple d’un « consentement éclairé » pour abattre finalement tant de clichés qui nous accablent. Non pas seulement à cause de la société dans laquelle nous évoluons et de l’image que les médias renvoient de la communauté musulmane, mais également (et fondamentalement) à cause de la pratique aveugle de beaucoup d’individus…

« Liberté, Égalité, Fraternité » sont des mots qui raisonnent dans ma tête, tranchants vifs dans le voile qui nous empêche de nous comprendre, tous, aussi différents que nous sommes.

« Liberté ».. La liberté individuelle n’est en fait que la somme d’autres libertés, qu’elles soient économiques, sociales, politiques, religieuses comme de pensée ou d’expression. La liberté individuelle ne doit pas pour autant se noyer et être oublier face à la liberté collective. Une « balance d’intérêt » (comme diraient les juristes) doit toujours être opérée dans le but d’être Juste.

« L’Egalité »… Au temps des Lumière les philosophes français, comme Diderot, Rousseau, Montesquieu et Voltaire, donnent des principes fondés sur les droits naturels notamment l’égalité entre les hommes, et déclarent qu’il faut améliorer la société, interdire l’oppression, éliminer l’intolérance développer l’enseignement. Ce sont des idées qui se développent en Europe au XVIIIe siècle, fondée sur le pouvoir de la réflexion, sur la raison et sur l’esprit critique.
Alors quoi? Tout comme la mode, la raison est devenue cyclique? Avons nous décidé d’oublier temporairement ces idées pour y revenir plus tard? C’est maintenant que nous devons nous mobiliser pour faire triompher cette réflexion lumineuse …

« Fraternité »… Ce mot a initialement un sens religieux. Oui oui, il a même été question de le remplacer par le mot plus neutre, plus laïc, de « Solidarité ». Mais il n’en fut rien. Cette valeur est essentielle et doit nous permettre, de nous comprendre, de nous accepter, peut importe les différences. Avec mesure, en respectant aussi la Culture et l’Histoire du pays dans lequel nous vivons mais aussi en comprenant les évolutions que ce même pays a subit depuis. Les évolutions sociales surtout. Un musulman français est il moins français qu’un autre ? Je vous le demande.

Et cette dernière question, finalement, répondra a toutes les autres.

Sonia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom