Quelles sont les raisons qui poussent nos jeunes à avoir des relations avant le mariage ? Est-ce vraiment de l’amour ? Quels dégâts ce genre de relations peuvent-elles engendrer dans le couple et la famille ?

Cheikh Moncef Zenati nous décrit dans cette vidéo un fléau qui touche de nombreuses personnes dans la société actuelle, à savoir le copinage.

Sans tomber dans la condamnation facile de ceux qui commettent ce péché, cette vidéo vient apporter des arguments qui prouvent que le copinage avant le mariage n’est qu’une illusion aux graves conséquences.

4 Commentaires

  1. assalam alékoum. que la paix d’Allah soit sur le prophète Mouhammad (S W S),ainsi sur sa famille et ses nobles compagnons. Je remerci beaucoup Cheikh Moncef Zenati pour la lumière qu’il a apporté sur le copinage, le choix du futur conjoint ou conjointe et sur le mariage. Que la paix D’Allah soit avec lui. je nous exortes mes frères et soeurs musulmants à se que nous nous corrigeons de erreurs passé sans critique. Certains parmi nous sont déjà au courant de ce cheikh vient de nous rappeller d’autres viennent de l’apprendre donc c’est un rappel.demandons chaque fois à Allah de nous pardonner nos pechés et de nous placer sur son droit chemin.pour cela faisons « istangfar « chaque fois avec une bonne intension. Assalam alékoum.

  2. Salam Aleykoum

    je trouve assez triste de penser que les gens n’ont pas la maturité nécessaire pour comprendre qu’un « copinage » n’est pas dans les mêmes conditions qu’un mariage. Je ne fais pas l’apologie du copinage, mais je pense que si les deux conjoints ne savent pas faire la différence entre la réalité de la vie de couple et un « fantasme », alors de toute façon, le mariage n’est pas très solide.

    Même sans copinage, les gens sont exposés à des idéaux féminins et masculins qui n’ont aucune réalité, des mannequins super photoshopés aux « vedettes » dont on montre une vie parfaite, sans que l’on sache les réelles difficultés.

  3. C’est facile de sortir des « pourcentages » et des « statistiques » sans en citer la source, on pourrait tout aussi bien inventer ces chiffres sans mener d’études sérieuse.

    Sur quelle base cette étude se base ? Sur quelle classe de la population ? Sur quelle(s) religion(s) ?

    Merci de citer la source de ces « statistiques » afin que l’on puisse juger de la conformité et de la sincérité de ces études.

    Merci de prendre le temps de lire mon message et de citer la source sur laquelle la vidéo se base.

  4. Quelle est la source des statistiques mentionnées? De quel pays viennent ces chiffres, dans quel cadre s’est passé le sondage?

    Il me paraît important de ne pas prendre des « statistiques » pour preuve sans démontrer auparavant la solidité de ces statistiques. Le risque est d’affaiblir le discours auprès des esprits faibles qui ne cherchent qu’une excuse pour démonter la logique de l’argument.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom