La divergence sur des questions de jurisprudence (fiqh) existait déjà chez les premières générations de l’islam. A la grande différence de certains contemporains, ces générations se sont distinguées par le respect et l’ouverture d’esprit avec lesquels ils abordaient ces sujets.

Le comportent des quatre grands imams illustrent parfaitement cette éthique de la divergence, emprunt de respect et de considération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom