L'UOIF va attaquer en justice Marine LE PENL’UOIF dénonce avec vigueur la demande de dissolution formulée à son encontre par la candidate à l’élection présidentielle du Front National Marine Le Pen.

La surenchère politicienne dans laquelle cette dernière s’inscrit est indigne.

La liberté d’association et d’expression, que l’UOIF n’a eu de cesse de défendre, est l’un des fondements de notre République.

Ce droit ne saurait être remis en cause pour des raisons électoralistes évidentes.

Les propos de Marine Le Pen sont une fois de plus diffamatoires.

L’UOIF, partenaire institutionnel reconnu, a toujours agi dans le cadre de la légalité et n’a jamais été inquiété par la Justice.

Cette accusation mensongère et intolérable met en danger, à travers l’UOIF, l’ensemble des musulmans de France.

Ainsi, l’UOIF annonce son intention de poursuivre les auteurs de ces propos inacceptables en justice.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.