“Ô les croyants, vous êtes responsables de vous même, celui qui s’égare ne vous nuira point si vous avez pris la bonne direction” (Sourate 5, verset 105)

Ce verset mal interprété pourrait pousser le musulman a délaisser les injustices en se terrant dans un confortable mutisme.

Pourtant Abu Bakr nous rappelait que ceux qui voient une injustice et ne disent rien à son sujet verront le châtiment de Dieu s’abattre sur eux. Dénoncer un égarement, c’est donc aussi une forme de da’wa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.