« Ô les croyants, vous êtes responsables de vous même, celui qui s’égare ne vous nuira point si vous avez pris la bonne direction » (Sourate 5, verset 105)

Ce verset mal interprété pourrait pousser le musulman a délaisser les injustices en se terrant dans un confortable mutisme.

Pourtant Abu Bakr nous rappelait que ceux qui voient une injustice et ne disent rien à son sujet verront le châtiment de Dieu s’abattre sur eux. Dénoncer un égarement, c’est donc aussi une forme de da’wa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom