Le 9 octobre 2017, l’église Sainte Jeanne d’Arc de la ville de Mulhouse s’est vue remettre un chèque de 4000 euros afin de faciliter les travaux de rénovation entamés depuis plusieurs mois mais laissés en suspend faute de fonds nécessaires. Le bénéfice de cette collecte est double puisqu’il permettra la poursuite de la vocation de l’église comme lieu de culte mais également de contribuer à la réfection d’un édifice du patrimoine architectural français.

Ainsi, Musulmans de France se montre particulièrement sensible à cette contribution puisque, au-delà de son aspect cultuel, cet édifice reste un monument chargé d’histoire et identifié depuis de sa création comme un haut lieu culturel et artistique de la région alsacienne.

Cette collecte a été entreprise à l’initiative de la mosquée Annour située à Mulhouse en Alsace. Ce type d’initiative constitue une première en France. Musulmans de France se réjouit de cette initiative dont la symbolique est chargée et puissante.

Le rapprochement interreligieux, l’entraide et la connaissance de l’Autre sont tant de défis primordiaux pour Musulmans de France puisque travailler à les relever constitue un des axes principaux de ses actions.

Cette initiative portée par une mosquée de MF constitue le reflet matériel dans notre pays du lien spirituel des Hommes à Dieu mais aussi d’une volonté de coexistence pacifiste et solidaire.

C’est d’ailleurs en signe de reconnaissance que l’imam Embarek Guerdam rappelle que la première mosquée de Mulhouse vit le jour au sein de cette même église. Pendant 8 ans, une salle avait été mise à disposition afin de permettre aux musulmans de la ville d’accéder à un lieu de culte.

Musulmans de France insiste sur l’aspect symbolique d’une telle action qui a pour vocation de poser des actes sur des finalités explicites du message de l’islam.

Par la remise de ce chèque, les mots tels que fraternité, solidarité, harmonie prennent tout leur sens. Ainsi, MF note l’importance d’aller au-delà des mots par l’accomplissement d’actes tels que cette collecte.

Il s’agit alors par ce biais de développer les valeurs propres à l’éthique musulmane. Ainsi, cette action portée par une mosquée liée à MF témoigne de sa volonté d’œuvrer pour l’Autre au-delà des divergences.

Ce type d’initiative comporte tant de bénéfices pour celui qui reçoit que pour celui qui donne. Il s’agit alors de développer l’harmonie spirituelle entre les croyants de notre pays, cette harmonie prenant source avant tout dans la satisfaction de Dieu.

1 commentaire

  1. Supers gestes de fraternité autant d’avoir prêté une salle d’une église pour le culte musulman que les dont des musulmans pour la restauration de cette église.
    Effectivement, quelle que soit notre religion, le point commun est Dieu, et il est le même pour tous car il est Unique, et nous sommes tous ses Créatures – que les chrétiens appellent « ses enfants ».
    Ah, la nouvelle mosquée An Nour en construction est sublime 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom