L’Union des Organisations Islamiques de France est très surprise par la publication du communiqué de presse, rédigé conjointement par le ministère des affaires étrangères et le ministère de l’intérieur. Ce communiqué reflète de façon manifeste la volonté de prolonger une polémique née d’une annonce du Front National et résultant d’une méconnaissance totale de la pensée de l’UOIF et des personnalités mentionnées.

Cette décision blesse profondément la communauté musulmane car elle renforce l’amalgame dans l’opinion publique.

Elle risque de balayer des années de profond travail associatif, réalisé en partenariat avec les pouvoirs publics et les différentes autorités locales. L’UOIF a toujours œuvré pour marier une pratique religieuse sereine et une citoyenneté républicaine.

Bien que la décision prise à l’encontre des Sheikhs Youssef Al Qardawi et Mahmoud Al Masri soit hautement contestable, l’UOIF n’avait alors pas souhaité jouer le jeu de la surenchère médiatique.

Concernant les quatre autres personnalités invitées :

Abdallah Basfar, personnalité internationale reconnue pour son expertise dans la psalmodie du Coran il a toujours appelé dans ses interventions et ses prières en France à la paix du pays et sa sérénité.

Ayed El Qarni, est le leader de la pensée qui condamne l’usage de la violence et est connu comme tel, par tous les spécialistes du monde musulman.

Safwet el Hijazi le secrétaire générale du conseil de protection de la révolution égyptienne. Il est connu pour sa spiritualité et son discours pacifique.

Il est secrétaire général du Conseil de la révolution et président de l’organisation arabe pour la culture et les droits de l’homme.

Akrima Sabri est un dignitaire religieux palestinien vivant à Jérusalem. il n’a jamais prôné la haine ou la violence.

L’interdiction de la venue de ces six personnalités hautement respectés par les musulmans du monde entier, risque d’approfondir le sentiment des musulmans de France d’être mis à l’index et traité à travers les préjugés.

Paris, le 29 Mars 2012

Union des Organisations Islamiques de France – UOIF

1 commentaire

  1. Assalamou alaykum
    Quand La haine est ancestrale il est difficile de la changer… Prions Allah qu’un jour nous aurons la paix sur terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom