Texte : Asmae et Chayma
Discours de Cheikh Chakib Ben Makhlouf (Président de la Fédération des Organisations Islamiques d’ Europe) lors de la 29ème Rencontre Annuelle des Musulmans de France
 
 

 «La foi n’est ni figée ni statique. Elle doit être dans une dynamique permanente, elle nécessite une attention particulière pour la fortifier ainsi elle évite l’épuisement »

Chakib Ben Makhlouf  articule son discours autour des trois thématiques de cette 29 eme rencontre des musulmans de France : Foi, Espérance et Réforme.

Dans son discours, il  met en exergue le but et les finalités de la foi, le besoin d’une « bonne dose » d’espérance et la nécessité de reformer. La foi est la force de l’espérance que le musulman puise dans sa relation privilégiée avec le Créateur. En ce sens, la foi aide à avoir un comportement responsable et citoyen puis oriente le musulman vers des actions pour l’intérêt général au-delà de son propre intérêt.

Sur une note humoristique, Chakib Ben Makhlouf nous invite à recharger les batteries de notre foi comme celles de nos Iphones, d’être aussi attentifs envers notre foi qu’envers nos biens matériels. Celui qui néglige sa foi doit se sentir déconnecté. « S’il détecte une baisse du degré d’espoir, il doit prendre refuge auprès d’Allah ».

Alimenter, entretenir et fortifier sa foi restent les meilleurs moyens permettant d’améliorer son comportement au quotidien. Comment ? En gardant espoir et en observant le comportement des prophètes qui face à l’agressivité et au mépris ont toujours fait preuve de sagesse et de patience. « La fortification de la foi se fera par l’exercice et le travail permanent ».

La foi, la réforme et l’espérance sont indissociables.

Face à la montée du racisme, de l’islamophobie et de l’attaque continuelle des médias Chakib Ben Makhlouf recommande aux musulmans de ne pas baisser les bras. La foi est un bouclier permettant de construire et d’agir face aux épreuves.

Réformer est une nécessité dans la mesure où chaque musulman doit veiller à reformer sa propre vie sur le plan moral, comportemental et relationnel car il lui incombe une certaine responsabilité.

La voie de la réforme est, certes,  semée d’embûches mais « devant toute tentative de changement se dresse la difficulté et l’obstacle, devant une force positive se dresse une force négative, il faut  répondre à l’agression par une bonne action, implorer le soutien d’Allah et être patient ».

Chakib Ben Makhlouf incite le musulman à se servir des réseaux sociaux et des technologies pour œuvrer dans le bien et montrer une citoyenneté exemplaire. Alors, tous à vos smartphones !

1 commentaire

  1. sans trop de commentaire j’apprécie à sa juste valeur le discours très instructif du cheikh et qui est aussi une source de recharge de notre foi.
    je fait cette dou’a
    Puisse Allah lui accorder une longue et à nous aussi pour toujours bénéficier de ses enseignements.
    amine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom