Le pèlerinage est une obligation qui incombe au musulman, et il doit nous rendre meilleur bien évidemment.

Mais le pèlerin reste un être humain avant tout, il est donc soumis au péché comme tous les autres êtres humains. C’est pour cette principale raison que cheikh Moncef Zenati nous explique qu’il ne faut pas être intransigeant à l’égard de celle ou celui qui revient du pèlerinage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom