Au nom d’Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux.

Que la paix et le salut d’Allah comble son Messager, Mohamed.

Allah dit dans le Coran :

« Prélève de leurs biens une sadaqa (aumône) par laquelle tu les purifies et les bénis et prie pour eux… » (sourate 9, verser 103).

Ibnu Abbas a dit : « Le Prophète (SBSL) a prescrit la zakat al fitr pour purifier le jeûne de la mauvaise action et de la mauvaise parole et pour permettre aux pauvres d’être bien nourris le jour de l’Aïd… » (abou daoud, Tirmidi, Ibnu Majah et Al Hakim qui l’authentifie selon les conditions d’Al Bukhari).

De la même source, le Prophète (SBSL) a dit : « Par cette zakat, permettez aux plus démunis de ne pas tendre la main le jour de l’Aïd ».

En outre, d’après Ibnu ‘Omar : « Les compagnons donnaient la zakat al fitr : 2,1 kg de blé, de même en datte et de même en raisins secs. Pendant le califat de Omar, le froment était la nourriture principale ; ‘Omar a prescrit de donner concernant la zakat al fitr : 1,05kg de froment. »

C’est en se basant sur toutes ces sources que les compagnons Mo’awiya et ‘Ali (Bukhari, Muslim, Abou Daoud, Tirmidi, Nasaï et Malik) ont demandé aux gens de donner la zakat al fitr selon la valeur du marché commercial de l’époque. D’où le fait que les imams Al Hassan, Al Basri, Soufian Athaouri, Soufian Ibnu ‘oyayna, Abu Hanifa, Abu Youssuf, Mohamed Ibnu Hassan et une partie des savants chafi’ites, malikites et hanbalites ainsi que l’imam AL Bukhari ont autorisé, lorsque cela comble les besoins des musulmans, de donner la zakat al fitr en argent selon la valeur de la nourriture la plus répandue parmi les musulmans (rapporté par Ibnu Qayyim dans son livre Zad al Ma’ad page 19, qui rajoute que plusieurs hadiths du Prophète (SBSL) qui sont authentifiés par leur multitude vont dans ce sens).

L’imam Ibnu Hazm a même rapporté que c’est l’avis des compagnons ‘Omar, ‘Othman, ‘Ali, ‘Aîcha, Asma, Abu Horeyra, Jabir qui tous authentiquement ont approuvé le fait de donner la zakat al fitr en se basant sur la valeur de la nourriture la plus répandue parmi les musulmans, en établissant une correspondance avec ce que le prophète par sa sunna a indiqué de son vivant, -Salut et bénédiction sur lui-.

Ibn Abi Chayba rapporte authentiquement que le calife bien guidé Omar Ibn Abdel Aziz a ordonné aux préfets de la terre de l’islam de faire sortir la zakat al fitr en argent. Abou Isehaq a dit : « j’ai connu des dernier compagnons qui donnaient la zakat al fitr en somme d’argent ».

Sache que la majorité des savants contemporains de l’Islam nous dit que la finalité de la zakat al fitr est de permettre aux pauvres de connaitre la joie de l’Aïd et de ne pas demander la charité ce jour-là : la donner en argent permet donc d’atteindre cette finalité.

En France, la valeur en argent de zakat al fitr est de 5 euros.

Enfin, l’Imam Ibnu Taymiya a dit : « La divergence entre les maîtres concernant les affaires juridiques, doit susciter de la part des musulmans un grand respect pour les divers avis, et que chacun applique ce dont il est convaincu sans pour autant dénigrer ou renier ce dont il n’est pas convaincu car la compréhension des gens ordinaires est inférieure aux efforts des maîtres jurisconsultes » (fatawa)

Ahmed Miktar,

Imam de la mosquée de Villeneuve d’Ascq [fbnotliked]Insert Your « UNLIKED » Content Here[/fbnotliked]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom