En matière de foi, nous avons nos points communs et nous avons nos divergences.

Nous croyons tous en Dieu, Clément, Miséricordieux et Juste. Nous croyons à la vie après la mort. Nous croyons en la révélation et à la parole de Dieu qui guide et conduit vers le discernement…

Nos croyances divergent sur Jésus, Marie et Mohamed.

Jésus est pour nous un messager de Dieu, un être humain que Dieu a choisi de faire naître d’une manière inhabituelle et de charger d’une grande mission : guider les fils d’Israël vers le chemin de la spiritualité et d’alléger la loi. Dieu l’a fortifié par l’Ange Gabriel et lui a octroyé des miracles extraordinaires comme les autres messagers.

Marie, pour nous, fait partie des meilleures femmes du monde, un modèle de piété et de chasteté, une source de bonté et de générosité, une femme digne d’accepter l’alliance et le don que Dieu lui a offert au dépit de l’épreuve qui l’accompagne.

Mohamed est notre prophète, il est le dernier messager de Dieu, un homme véridique, juste, digne de confiance, qui a suivi le chemin de Jésus, de Moïse, d’Abraham et de Noé. Il a transmis fidèlement le message qu’il a reçu de la part de son Seigneur comme l’ont fait avant lui les autres messagers, ce message a atteint les cœurs de plusieurs milliards personnes depuis son avènement il y a 1450 ans.

« Ne discutez avec les gens des Écritures que de la manière la plus courtoise, à moins qu’il ne s’agisse de ceux d’entre eux qui sont injustes. Dites-leur : « Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne font qu’un Dieu Unique et nous Lui sommes totalement soumis. » (Sourate 29, Verset 46)

Nous partageons avec vous la bonne moralité, la générosité, la bonté envers son prochain, la justice, le pardon, la miséricorde envers les plus faibles, le témoignage et la volonté de partager notre bonheur avec les autres…

Nous partageons avec vous notre attachement à la famille et son rôle primordial dans la sauvegarde d’une société saine, notre respect pour la vie, la place que nous accordons à l’éthique dans tous les domaines : politique, économique et scientifique …. Nous partageons avec vous le respect du sacré, l’amour de Dieu, sa transcendance et sa proximité.

Nous partageons avec vous bien d’autres valeurs.

L’histoire témoigne que nous sommes capables ensemble de construire la paix.

Elle nous enseigne aussi que nous sommes capables de se faire la guerre et de s’entre-tuer pour étendre nos territoires de domination.

Inutile de justifier les erreurs et l’excès de nos ancêtres.

Il y a eu entre nous dès périodes de cordialité et des périodes de cruauté.

Le monde a changé, les armes sont aujourd’hui plus sophistiquées et plus ravageuses.

Le monde est devenu aujourd’hui tel un petit village où tout le monde a accès à tout le monde, où l’information arrive à la Mecque quelques secondes après son occurrence à Rome.

Le monde ne peut plus fonctionner comme avant, il a changé pour jamais, il est désormais mature.

Le monde a changé mais malheureusement l’homme n’a pas changé, l’homme reste l’homme. Sans effort de purification, il peut devenir une bête féroce qui ne trouve sa satisfaction que dans le malheur des autres, qui ne s’abreuve que par la haine et le conflit, qui ne pense qu’à l’intérêt même si cet intérêt cause le désordre sur terre.

Ni vous, ni nous, ne sommes responsables des guerres mondiales qui ont secoué le monde au début du siècle dernier et ont fait des millions de morts. Cependant l’Homme en est entièrement responsable.

Revenons ensemble à nos bases, à nos enseignements élémentaires, aux enseignements de Jésus et de Mohamed -que la paix soit avec eux-.

Nous allons nous rendre compte très facilement que nous sommes proches et qu’une fraternité profonde entre nous est possible et souhaitable.

Les extrémistes de tous bords veulent nous diviser, attiser la haine entre nous et nous dresser les uns contre les autres. Aujourd’hui ce sont les nôtres, hier c’était les vôtres. Même si ni les nôtres sont vraiment les nôtres, ni les vôtres sont vraiment les vôtres.

Ils ont réussi à installer de la méfiance à la place de la confiance et parfois le rejet à la place de l’accueil

Une grande partie des fidèles de nos mosquées et de vos églises est touchée par cette méfiance et ce rejet.

Et même les hommes de foi, nos imams et vos prêtres, sont devenus un peu septiques vis à vis de cette fraternité qui ne trouve plus son chemin vers les cœurs, et reste prisonnière de nos langues.

Nous vivons une période pesante et chaque attentat creuse encore plus le fossé qui nous sépare. La récupération politicienne bat son plein et l’extrémisme des uns se nourrit de l’extrémisme des autres.

Ceux qui n’étaient que secondairement et accessoirement chrétiens le sont redevenus avec acharnement et violence, et veulent prendre la parole à votre place.

Ceux qui n’ont jamais reçu l’éducation musulmane veulent dépasser les musulmans, prétendre le martyre en quelques jours et parler au nom d’un milliard et demi de musulmans pacifiques et spirituels.

Serons-nous intelligents pour discerner le mal que ces prédicateurs de la haine nous préparent ?!

Serons-nous à la hauteur de nos responsabilités pour déjouer leurs plans et contrer leur diaboliques stratégies ?

Hier j’étais avec ma femme et plusieurs dizaines de musulmans à la Cathédrale de Valence pour soutenir nos frères chrétiens et exprimer notre chagrin et notre solidarité après l’ignoble assassinat du père Jacques Hamel.

« Hamel » signifie en arabe Espoir.
Pour sa mémoire, nous avons le devoir de maintenir et de préserver l’espoir.

En sortant de la Cathédrale, une fidèle ordinaire chrétienne a dit à ma femme voilée : « On vous aime ».

Ce geste nous a ému, cette parole nous a redonnée la joie et nous disons à notre tour à tous nos frères chrétiens : « chers frères chrétiens : Nous vous aimons, nous voulons avec vous et avec tous nos frères en l’humanité, construire la France de demain ».

Imam Abdallah (Valence)
Fraternellement

2 Commentaires

  1. Très bien exprimé, merci c est touchant, je reconnais le pur Islam, Les chrétiens sont de braves gens mais ils besoin de l aide des musulmans pour retrouver leur foi

  2. Merci pour cet articles. Continuons ensemble à nous battre contre les fous qui ne cherchent qu’à nous diviser pour mieux régner sans avoir l’intelligence e rlisr qu’ils seront les maîtres d’un champ e runes, donc de rien !
    Salam – Paix – Peace – Shalom – Friede – Pace..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom