Chaque parent est profondément préoccupé par le bien-être de son enfant. Paradoxalement, en dépit de tous les moyens matériels que nous nous efforçons de déployer en ce sens, nous sommes parfois mordus de chagrin en observant son mal-être. Dans cette vidéo, Linda Bendjafer nous livre une précieuse clé de compréhension pour parvenir à surmonter cette difficulté.

2 Commentaires

  1. Salam alikoum,

    J’ai 22 ans aujourd’hui et je suis torturée mentalement, introvertie, pas si sociable, sans confiance en moi. Tout ça car toute ma vie j’ai vu la mauvaise humeur, le mal-être, l’absence d’équilibre, de bonnes paroles et de joie chez mes parents.
    Que faire?
    Que faire pour être extravertie? Sachant que je vis toujours chez eux?
    Je me dis que jamais quelqu’un se mariera avec une fille comme moi. Je suis tellement ennuyante et insociable. Je suis donc condamnée à rester vivre avec mes parents… Le cercle vicieux…

    • Wa aleykoum salem wa rahmatouLlah
      Je n’ai pas encore écouté le contenu de la vidéo mais je peux répondre en donnant mon avis. Notre histoire, notre enfance, notre éducation impacte indéniablement notre manière de voir les choses, notre caractère et nos ambitions; mais ce n’est pas un fatalité!
      Allah a placé en chaque être humain un potentiel et des prédispositions qui lui permettent d’évoluer dans son environnement et de faire des choix qui lui permettent d’être heureux. Pour cela, il faut avoir de la volonté, du courage et de la persévérance, il faut te construire un projet qui te permette de t’accomplir et d’atteindre des objectifs aussi petits soient-ils. C’est de cette manière que regagnera confiance en toi et que tu pourras avancer inchaAllah! Tout ça bien sûr en implorant l’aide d’Allah et en veillant à Son adoration.
      Qu’Allah vous vienne en aide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.