Pourquoi Dieu n’interviendrait-il pas ?

Un voisin non-musulman me dit un jour :

Si Dieu existait, pourquoi n’interviendrait-il pas pour arrêter ces guerres ? Moi quand j’ai mon chien et mon chat qui se bagarrent, je les sépare. Dieu n’existe pas et si Dieu existait, il n’est pas bon et aime voir la souffrance des hommes, donc c’est qu’il ne nécessite pas d’être adoré !

Je lui dis :

Dieu a créé l’homme, lui a confié la gestion de ce monde.

Dieu aurait pu créer un monde sans guerre, sans mal et sans corruption.

D’ailleurs Dieu l’a déjà fait. Ce monde existe vraiment. C’est le monde des anges. Les anges ne font pas de mal, ne se font pas la guerre et ne corrompent pas l’univers.

Les anges eux mêmes ne comprenaient pas pourquoi Dieu voulait créer un homme de terre et lui donner le libre arbitre. Ils se sont dit : mais cet homme avec son corps et sa nature va corrompre la terre et fera couler le sang ?!

Mais Dieu est le Sage par essence, Il savait ce qu’Il faisait, Il sait ce que sa création ne sait pas.

Dieu veut créer un homme qui croit en Lui sans le voir, un homme qui fait le bien alors qu’il a la possibilité de faire le mal, un homme juste avec son frère malgré sa capacité de lui faire le mal.

Dieu veut un homme qui croit en Lui librement, qui l’adore librement et qui l’aime sans contrainte.

Il a donc décidé de créer l’homme et de lui confier la gestion de la terre, Il a donné à l’homme une volonté, une volonté propre qui lui permet de choisir et une force qui lui permet d’agir.

Dieu a donné à l’homme 3 moyens pour le retrouver, pour distinguer le bien du mal et pour établir la justice sur terre.

Ces trois moyens sont  : Sa propre nature originelle, sa raison et la révélation.

La nature originelle de l’homme le pousse à avoir foi en Dieu, à faire le bien et aimer la justice.

La raison lui permet de découvrir Dieu à travers sa création, de le voir agir en permanence, de voir sa trace partout et de discerner le bien du mal.

La révélation, que Dieu a transmise à travers ses messagers humains, qui permet à l’homme d’agir selon ce que Dieu veut et montre clairement le chemin de la purification et de la guidance.

L’homme a donc une mission à accomplir et selon ses intentions et ses efforts il sera jugé par son créateur.

Dieu n’a pas donné à l’homme une liberté absolue, une volonté absolue ni une puissance absolue.

Dieu reste le maitre absolue de sa création, l’homme n’agit que dans les limites que Dieu a fixées.

L’homme a une volonté mais elle ne s’exerce que dans le cadre de celle de Dieu, l’homme a une puissance mais elle provient de Dieu.

Dieu impose à l’homme des choses dans sa vie. Par justice, Dieu ne reprochera aucunement à l’homme ce qu’Il lui a imposé ! Il ne lui reprochera jamais sa couleur, son époque, ses parents, son genre, sa taille …Dieu ne juge l’homme que dans le domaine de liberté qu’Il lui a fixé.

L’homme est faible par nature, son corps l’attire vers ses plaisirs et sa nature terrestre. Il doit satisfaire ses besoins et assouvir ses plaisirs.

Mais l’homme est aussi un esprit, l’esprit attire l’homme vers le haut, il l’oriente vers son seigneur et exige de lui la bonté et la piété.

Dieu a voulu que cette vie terrestre soit courte et parsemée d’épreuves.

Dieu a décrété la mort pour que l’homme observe le bienfait de la vie.

Dieu a décrété la maladie pour que l’homme reconnaisse le bienfait de la santé.

Dieu a imposé la faiblesse et la dépendance de l’homme pour lui permettre d’aider et de soutenir son prochain.

Dieu a choisi de faciliter la richesse pour certaines personnes et de la limiter pour d’autres pour que les humains aient besoin les uns des autres et partagent avec équité les richesses.

La maladie n’est pas une injustice ou une punition ! La maladie est le propre de notre humanité et le chemin vers la mort. Elle est aussi le moyen qui nous permet de révéler notre bonté et notre solidarité.

Imaginez juste un instant qu’il n’y ait pas de maladie. Comment les gens trouveraient-ils la mort? Comment les gens reconnaîtraient-ils les bienfaits de la santé ? Comment les gens se soutiendraient-ils?!

Avez-vous déjà vu des enfants malades ? Des enfants trisomiques par exemple ! Avez-vous perçu leur bonté, leur simplicité, leur vulnérabilité, leur nature attachante ?! Considérez vous que leur existence soit une injustice ?

Non, ces personnes sont une chance pour notre humanité, un rappel vivant, un questionnement permanent, une remise en question.

Imaginez qu’il n’y a pas de pauvreté sur terre !?

Imaginez qu’il n’y a pas de tristesse sur terre !?

L’homme possède tous les moyens pour réussir sa vie et prouver qu’il mérite la satisfaction de son créateur.

Dieu est juste et miséricordieux. Il ne demande pas à l’homme de devenir ange, il lui demande tout simplement de rester un homme bien, un homme reconnaissant, un homme croyant, un homme confiant, un homme juste, un homme miséricordieux envers la création diverse dont il est partiellement responsable.

Dieu est généreux avec nous, Il compte à l’homme une bonne action si ce dernier veut faire le bien et il n’y arrive pas. Dieu donne à l’homme dix bonnes actions si l’homme fait réellement un bien. Dieu ne compte l’action du mal qu’une seule fois.

Si un enseignant veut éprouver les connaissances ou les compétences de son élève. Il lui donne un test à faire ou une action à faire. L’enseignant regarde faire l’élève, il le voit partir sur une bonne ou une mauvaise méthode, il l’observe sans rien dire. Parfois l’enseignant donne à son élève quelques petites indications, il lui fait quelques petits rappels pour le remettre sur la bonne direction.

La vie est une épreuve et elle est aussi un lieu d’apprentissage.

Celui qui fait une erreur et revient à Dieu sincèrement, Dieu effacera immédiatement son erreur, l’homme peut apprendre et progresser et cheminer correctement vers son seigneur.

 Imam Abdallah de Valence

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom