La 3ème Rencontre Annuelle des Musulmans du Havre approche (samedi 14 juin 2014) nous profitons de cette occasion pour nous replonger dans l’ambiance de l’édition précédente à travers ce reportage (6 minutes) :

Dans l’ambiance de la Rencontre Annuelle des Musulmans du Havre

Le samedi 22 juin 2013 s’est déroulé aux Docks Café, la seconde rencontre annuelle des musulmans du Havre. Ce sont plus de 1200 personnes qui sont venues pour ce rassemblement festif et spirituel.

Riche de son expérience de l’an passé lors de la toute première rencontre et suivie par de nombreux bénévoles, l’association Havre de Savoir, soutenue par des partenaires, a vu les choses « en grand » comme le souligne Ahmed, un havrais de 51 ans qui poursuit fièrement « jamais au Havre nous n’aurions pu imaginer une telle chose…Ca fait plaisir et chaud au cœur ! ».

Il fallait d’ailleurs voir les choses en grand pour tenter d’apporter un éclairage sur un thème très ambitieux : l’Excellence.

Alors au programme, des conférences sur le thème de l’excellence. Plusieurs fenêtres ouvertes par d’éminents conférenciers ont permis aux visiteurs d’appréhender l’excellence sous le volet spirituel, historique ou encore celui de l’engagement. Indéniablement, l’idée à retenir était de faire de l’excellence un objectif à atteindre pour chaque musulman. Excellence dans sa foi, excellence dans son comportement, excellence dans ses intentions ; il s’agissait durant cette journée de permettre aux participants un cheminement vers cet état. Et au fil des conférences, c’est ce cheminement qui devient le dénominateur commun au « bien vivre ensemble ».

C’est cet aspect de la rencontre qui saute aux yeux : le bien vivre ensemble.

public 2rahma

« Oeuvrer pour l’intérêt collectif »

Une quiétude règne sur les Docks même si en backstage, on s’imprègne de la rigueur paisible des membres de Havre de savoir qui aiment les choses bien faites. Chacun des bénévoles est soucieux et conscient de son engagement avec un objectif commun, « donner de son temps pour que d’autres, une fois dans l’année, prennent le leur pour se ressourcer, rencontrer et échanger avec d’autres personnes » déclare Aurélie, bénévole HDS.

La volonté de chacun à œuvrer pour l’intérêt collectif est une dynamique qui anime ce second rassemblement. Il suffit de s’aventurer au deuxième étage pour être emporté par les saveurs et les couleurs du buffet proposé aux visiteurs.

Un voyage au restaurant panoramique et le terme convivialité prend tout son sens. La nourriture spirituelle des conférences et débats laisse place au plaisir des papilles. Raffinés et originaux, les mets, gâteaux, verrines et cocktails viennent combler petits et grands qui s’offrent au passage un panorama havrais sous le soleil.

L’engagement et l’excellence jusque dans l’assiette voici le sentiment qui transparaît dans le concours de pâtisseries orchestré par Bintou, bénévole HDS. Plusieurs participantes sont venues proposer leurs gâteaux pour ce concours. Le spectacle ferait de l’ombre aux stars de la tendance « wedding cake » du moment. Plusieurs couleurs, plusieurs hauteurs, calligraphiés, acidulés, les pâtisseries ont été dégustées par un jury. Son choix s’est arrêté sur le gâteau d’Imane qui avait tout d’une pâtisserie Lenôtre aux couleurs de la RAMHA.

gateau

« Le moment est venu de s’engager »

Même si l’ambiance est familiale et détendue au restaurant, les sujets abordés lors des débats ne proposent pas la même légèreté. Il est question, autour d’une table ronde, d’évoquer l’islamophobie et les victimes de ce délit à Argenteuil. C’est avec une vive émotion que Nora jeune maman de 31 ans livre sa révolte « nous devons nous sentir concernés au plus profond de nous même par de tels actes. La violence faite aux femmes doit être le combat de tous. Musulmans ou non, ce combat est celui des humanistes ! »

Nombreuses sont les personnes à l’issue des conférences qui se disent bousculées dans leur passivité, beaucoup retiennent de Marwan Muhammad « dans la vie il y a des gens qui ont des excuses et d’autres (…) des actions. » Le moment est venu de s’engager. C’est alors que les visiteurs partent à la rencontre des organisations humanitaires situées dans une partie du complexe. Il y a parmi elles, le secours islamique ou CBSP. Il s’agit de venir en aide aux Syriens, aux Palestiniens mais pas seulement. Les actions sont mises en place en faveur des populations opprimées quelque soit leur appartenance religieuse confie une bénévole.

conférence Rahma

« Evasions littéraires »

 Durant cette rencontre, proposer un large choix d’évasions littéraire était proposé. Parmi les nombreux livres du stand librairie, on trouve notamment l’ouvrage du professeur Moncef Zenati  « Les qualités des serviteurs du Tout-Miséricordieux », un recueil de sermons du Vendredi paru aux éditions Havre De Savoir.

L’équipe de bénévoles de la librairie oriente et conseille les visiteurs. De nombreux sujets sont traités et l’éventail de livres permet à chacun d’y trouver son compte. De l’éducation des enfants à l’humoristique style de muslim show en passant par des ouvrages géopolitiques, il y en a pour tout le monde. Des livres pour enfants sont également présents.

« Une bienveillance naturelle »

C’est d’ailleurs au village des enfants que Candice, bénévole HDS, reçoit les parents venus y déposer les enfants. Pour elle, il « était indispensable de permettre aux parents de pouvoir se détendre et profiter au maximum de cette rencontre ». Soutenue par une équipe d’animateurs bénévoles, elle proposera toute l’après midi un accueil des enfants à partir de 3 ans. Devant la quiétude de la quarantaine d’enfants accueillis si on lui demande quel est son secret, elle rétorque souriante « de la souplesse, de l’écoute et un personnel qualifié ». Il faut dire que tout est pensé pour accueillir les bambins (maquillage, jeux, coloriage, activités manuelles), tout mais surtout une bienveillance naturelle de la part de ces bénévoles qui se verront couverts de remerciements tout au long de l’après midi comme le confie Charlène maman de 3 enfants venue écouter Tariq ramadan paisiblement et rassurée de savoir ses enfants ici.

Le meilleur de remerciement restera sans doute celui de Hamza 5 ans qui, à la clôture de la garderie, déclare en sautillant « vivement l’année prochaine »…

Donner envie aux générations futures n’est-il pas là, le meilleur départ pour l’engagement ?

999829_520286404691357_966970993_n

Charlotte Drici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.