Comprendre l'Islam

Ce site a vocation à rendre accessible à chacun cette compréhension saine et authentique de l’Islam, tel que nous l’a transmis le Prophète Muhammad (que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui).

La bid’a « l’innovation »

Il est de notre devoir d’attirer l’attention sur la nécessité de définir certaines notions et d’éclaircir les termes qui suscitent une certaine polémique, en évitant les détails qui ont fait l’objet de plusieurs ouvrages spécifiques. Je tiens donc à tirer l’attention sur les points suivants : Il est nécessaire de faire la distinction entre le sens littéral de l’innovation "bid’a" et son sens terminologique. En effet, l’innovation au sens littéral du terme ne constitue pas forcément une cause d’égarement menant à l’Enfer.

Les 5 confusions les plus répandues autour de la prière de...

S’agit il de prière de "al-Istichara" (consultation) ou "al-istikhâra"? La prière de la consultation consiste en une prière de deux unités (raka’at) que le musulman est appelé à accomplir lorsqu’il...

S’écarter de ce qui ne nous regarde pas

Abou Hourayra (rad) rapporte que le Messager de Dieu (saws) a dit : « Fait partie du bel islam de quelqu’un le fait d’éviter ce qui ne le regarde pas » Hadith jugé « bon » (hasan) rapporté par at-Tirmidhi et autres. Ce hadith constitue l’un des plus importants fondements de l’éducation et de la bienséance. Abou Mohamed ibn Abi Zeyd al-Qayrawani (m 386H), la référence malikite de son époque, dit : « L’essentiel des bienséances et du bon comportement découle de quatre hadiths : « Que celui qui croit en Dieu et au Jour Dernier ne dise que du bien ou se taise », « Fait partie du bel islam de quelqu’un le fait d’éviter ce qui ne le regarde pas », la parole qu’a dite le Prophète (saws) à l’homme venu lui demander conseil « Ne te mets pas en colère » et le hadith stipulant que « le croyant aime pour son frère ce qu’il aime pour lui-même » »

Le qamis et le jilbab : Est-ce la Sunna ?

De nos jours, il n’est pas rare de voir des jeunes musulmans européens porter le « qamis » et couvrir leurs têtes d’une « ‘imama » ou d’une « taqiyya » ou de voir des jeunes musulmanes porter le « jilbab », pensant que ces vêtements sont en soi la véritable tenue islamique ; les seuls vêtements qui respecteraient la norme islamique ; les seuls vêtements conformes à la Sunna. Pour certains jeunes, ce genre de vêtements sert à revendiquer leur islamité. Tous ceux qui portent ces vêtements seraient plus musulmans que les autres, du moins, plus conformes à l’islam que les autres. Plus grave encore, certains font du port de ces vêtements un devoir religieux et une marque de piété, considérant que le port de vêtements dits « occidentaux » serait une marque d’impiété.

Le Paradis en Islam

Littéralement cela veut dire jardin. Il s’agit ici de la demeure des délices permanents que Dieu a préparés pour les croyants. Il y a dans le Paradis ce que...

Qui sont les ahbaches ?

Il s’agit d’un groupe déviant fondé par ‘Abdoullah al-Habachi. Il apparut au Liban profitant de l’ignorance et de la pauvreté laissées par la guerre civile. Il appela à revivifier les débats dialectiques et ésotériques pour diviser les musulmans et les détourner de leurs questions essentielles... ...Il s’emploie à semer la haine et la rancœur et à répandre les troubles comme il l’a fait dans son propre pays, en diffusant une doctrine déviante et des avis juridiques marginaux, qui sèment la confusion et la division entre les musulmans.

Les actes ne valent que selon l’intention qui les animent …

‘Omar (ra) dit : « J’ai entendu le Prophète (saws) dire : « Les actes ne valent que selon les intentions qui les animent et chacun n’a pour lui...

Lever les mains pour les « dou’as », est-ce une bid’a ?

Certains contemporains interdisent au musulman de lever les mains pour implorer Dieu. Ils vont jusqu’à considérer cette pratique comme étant une innovation « bid’a ». Pour se justifier, ils se réfèrent...

RESTEZ CONNECTÉS

176,452FansLike
12,176FollowersFollow
67,800AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...