L’inertie ne doit pas faire partie du comportement du musulman, même lorsque la situation est telle que l’action semble inutile. Le croyant a une obligation de moyens, non de résultats, et il porte la responsabilité d’agir, quelle que soit la situation rencontrée.

 Dans cette vidéo, Cheikh Moncef Zenati nous explique que celui qui emprunte le chemin de la prédication doit observer cette même règle.

Quand bien même le mal serait répandu au point qu’il désespère de pouvoir changer cette situation, il a la responsabilité d’accomplir sa mission de transmission de message, et le résultat appartient à Allah.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom