Spiritualité

Le roi et le sorcier

D’après Souhayb (qu'Allah l'agrée), le Messager d’Allah (??? ???? ???? ? ???) a dit : « Jadis vivait un roi qui avait un sorcier. Quand le sorcier se sentit vieillir, il dit au roi : « Me voilà maintenant âgé. Envoies-moi donc un jeune homme pour que je lui enseigne la magie ». Il lui envoya un jeune homme. Sur son chemin vers le sorcier, le jeune homme ...

Le respect envers Allah – Par Ibn Al Qayyim

Une des plus grandes injustices et preuves d’ignorance consiste à désirer que les gens te respectent et t’estiment alors que ton cœur est vide de tout respect et estime envers Allah. En effet, tu as trop de respect et de considération pour les créatures pour leur permettre de te voir dans une situation (désavantageuse), alors que tu n’éprouves aucune gêne à ce qu’Allah te voie dans cette même situation...

Renoncer à la vie d’ici bas par Ibn Qayyim

Si les gens se contentent de ce bas monde, contente-toi d’Allah. S’ils se réjouissent de ce bas monde, réjouis-toi d’Allah. Si leurs amis leurs tiennent compagnie, fais en sorte qu’Allah te tienne compagnie.

Conversation avec un prêtre

Ce texte est un extrait du second volet d’un sermon du vendredi prononcé par le Sheikh `Abd Al-Hamîd Kishk en Égypte. L'histoire raconte le dialogue intervenu dans une église de Bassora entre Abû Yazîd Al-Bastâmî et prêtre de l'église. Le prêtre posa à Yazid 23 questions tandis que Yazid ne lui en posa qu'une seule ...

10 moyens de repousser le châtiment du Feu

Ibn Taymiya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit dans son fabuleux livre : « Minhaj As-Sunna » ou « La voie de la Sunna » : «Et certainement les péchés, dans l’absolu, commis par n’importe quel croyant, sont la cause du châtiment. Mais ce châtiment par le feu dans l’au-delà, pour ces péchés commis, peut être repoussé par dix moyens :

L’intention et la patience

L’intention est le pollen de la foi. Quand l’intention et la foi se rencontrent, elles font naitre les bonnes œuvres. Avoir une bonne opinion d’Allah est le pollen de la nécessité et de l’indigence envers Allah. Lorsqu’elles se rencontrent, elles font naitre l’exaucement des invocations. La crainte est le pollen de l’amour. Lorsqu’ils se rencontrent, ils font naitre l’obéissance aux ordres et le délaissement des interdits. La patience est le pollen de la certitude. Lorsqu’elles se rencontrent, elles font naitre l’aptitude à être un guide religieux.

Le fondement du bien

Le commandeur des croyants ‘Umar Ibn Al-Khattâb a dit : « je ne me soucie pas de savoir si Allah exaucera mes invocations ou non. Mon souci principal est : Allah va-t-il m’inspirer la volonté de L’invoquer ? Car du moment où IL m’inspire l’invocation, je sais pertinemment qu’ IL m’exaucera. »

La guérison des âmes et la réforme des mauvaises mœurs

J’ai trouvé que la préparation pour la vie future est parfaite, infaillible. Elle conduit à se débarrasser véritablement des peines. J’ai notamment découvert que celui qui travaille pour préparer la vie future, s’il passe par une épreuve sur sa voie, ne s’en préoccupe pas mais s’en réjouit, car son espérance de la rétribution dans sa quête est dans la réalisation de sa fin.

RESTEZ CONNECTÉS

175,742FansLike
11,826FollowersFollow
65,200AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...