Ce mercredi 7 janvier 2015, à 11h40, une fusillade a eu lieu au sein du siège de Charlie Hebdo. D’après les premières informations, deux hommes cagoulés ont tiré à la Kalachnikov faisant 12 morts dont deux policiers et les célèbres dessinateurs Cabu, Charb et Wolinski.

La dessinatrice Coco, qui travaille pour Charlie Hebdo, a été témoin de l’attaque. “J’étais allée chercher ma fille à la garderie, en arrivant devant la porte de l’immeuble du journal deux hommes cagoulés et armés nous ont brutalement menacées. Ils voulaient entrer, monter. J’ai tapé le code. Ils ont tiré sur Wolinski, Cabu. Ça a duré cinq minutes.Je m’étais réfugiée sous un bureau. Ils parlaient parfaitement le français. Ils se revendiquaient d’al-Qaida“, a-t-elle expliqué à l’Humanité.

Les deux meurtriers en fuite ont ensuite abandonné leur véhicule rue de Meaux dans le XIX ème arrondissement après avoir perdu le contrôle et s’être encastrés dans une barrière.

B6vzksQIAAAOe7W
La voiture des malfaiteurs accidentée rue de Meaux (XIX ème arrondissement)

La police a retrouvé des impacts de balle autour de la scène du crime sur les vitrines des commerces environnants. Les assassins connaissaient les noms des salariés de l’hebdomadaire, d’où l’hypothèse d’une attaque soigneusement planifiée. 

 

Le gouvernement réagit immédiatement

Le président de la République, accompagné du ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve, sont arrivés rapidement sur les lieux. François Hollande a rappelé la nécessité de la liberté d’expression et de la presse que protège la République. Il a également annoncé que 40 personnes étaient sous haute protection.  Les agresseurs “seront pourchassés aussi longtemps que nécessaire pour qu’ils puissent être traduits en justice“, a poursuivi François Hollande avant d’ajouter : “La France est devant un choc. Car c’est un attentat terrorriste, ça ne fait pas de doute. Nous devons montrer que nous sommes un pays uni“.

La sécurité a été entre autre  renforcée au sein de la maison d’éditions Flammarion, en raison de la sortie du livre de l’écrivain Houellebecq, Soumission, qui met en scène dans son dernier roman une France dominée par un islam radical.

Un soutien international

Lors des questions au premier ministre à la chambre des communes, David Cameron, le chef du gouvernement britannique, a apporté son soutien aux Français. “Ces meurtres à Paris sont écœurants. Nous sommes aux côtés du peuple français dans le combat contre le terrorisme et défendons la liberté de la presse“, a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

La Maison Blanche a condamné aussi  cette attaque. “Toute la Maison Blanche est solidaire des familles de ceux qui ont été tués ou blessés dans cette attaque“, a déclaré Josh Earnest, porte-parole du président américain Barack Obama, sur la chaîne MSNBC. “De hauts responsables de la Maison Blanche sont en contact étroit avec leurs homologues français (…). Les Etats-Unis sont prêts à collaborer avec les Français pour les aider à mener l’enquête“, a-t-il ajouté.

“Cet acte horrible est non seulement une agression contre la vie des citoyennes et citoyens français” mais “aussi une attaque que rien ne peut justifier contre la liberté de la presse et d’opinion, un fondement de notre culture libre et démocratique“, a affirmé la chancelière allemande Angela Merkel.

Gare à la récupération !

Marine Le Pen, dans un communiqué, se dit “horrifiée” et fait part de son “immense tristesse pour les victimes, et présente ses condoléances aux familles des victimes“. La présidente du Front National ajoute que “c’est une vague de compassion qui étreint aujourd’hui le peuple face à cet attentat de fondamentalistes islamistes“.

La thèse islamiste a immédiatement été adoptée par l’ensemble de la classe politique et médiatique. Une thèse appuyée par une vidéo qui circule sur le web, où l’on entend les malfaiteurs criaient “Allahou Akbar” qui signifie en arabe “Dieu est le Plus Grand”, et non “Dieu est vengé” comme la traduit BFM TV. Selon des témoins cités par une source policière, les agresseurs  ont crié “nous avons vengé le Prophète !”.

Dans de telles circonstances, il est important de faire preuve de calme, d’union et d’intelligence, en ne tombant pas dans les amalgames et la psychose, pour les uns comme pour les autres.

Pour connaitre ce que dit l’islam du meurtre et du respect de la vie, nous vous invitions à visionner cette vidéo publiée sur notre chaîne YouTube en Avril dernier :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.