Dans les geôles égyptiennes, Morsi a  été la cible de 5 atteintes physiques contre sa personne et refuse de s’alimenter par crainte d’empoisonnement.

Selon l’agence de presse officielle MENA, Morsi a fait cette déclaration samedi lors d’une audience au tribunal. Il a demandé la permission de recevoir de la nourriture de l’extérieur, estimant que la nourriture servie en prison est «un crime contre ses droits».

Toujours selon l’agence MENA, l’ancien président a affirmé qu’il était diabétique et qu’il souffrait d’hypoglycémie. Morsi a demandé de voir une équipe médicale.

Le juge a indiqué qu’il acceptait que les avocats de Morsi rencontrent leur client.

Mohamed Morsi, le premier président d’Égypte élu démocratiquement, a été renversé par l’armée en juillet 2013. Il a été condamné à mort et fait encore face à d’autres procès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.