Premièrement, on cherchera protection auprès de Dieu contre Satan le lapidé.

D’après Sulayman Ibn Surad : « Deux hommes se présentèrent chez le Prophète (saws) pour trancher leur différend. Comme l’un d’eux se mit en colère au point que son visage devint rouge de fureur, le Messager de Dieu (saws) dit en le voyant « Je lui apprendrai une formule qui dissipera sa colère » Et il prononça cette formule « Je cherche protection auprès de Dieu contre Satan le lapidé »

Deuxièmement, on s’assoit

Abu Dharr rapporte que l’Envoyé de Dieu (saws) a dit : « Lorsque l’un d’entre vous se met en colère, qu’il s’assoie s’il est debout. Ou qu’il s’allonge carrément ».

Troisièmement, on fera ses petites ablutions.

Dans un hadith de ‘Atiyya As-Sa’di, l’Envoyé de Dieu (saws) a dit : « La colère émane du Diable et le Diable émane du feu. Lorsque l’un de vous se met en colère qu’il fasse ses petites ablutions, car l’eau éteint le feu » .

Dans le hadith d’Abu Said Al Khudri que nous avons mentionné au début de cette recommandation, il est dit: « Savez-vous que la colère est une braise projetée dans le cœur de l’homme […] Que celui qui ressent de tels effets s’allonge par terre ». Or, il se peut qu’il soit fait allusion ici à la prosternation.

Dieu le Très-Haut loue les gens qui maîtrisent leurs nerfs dans Son Livre Saint lors qu’Il dit : « Ceux qui refoulent leur colère ».

Umar Ibn Al-Khattab a dit à ce titre « Celui qui craint Dieu ne laissera pas transparaître sa colère. Celui qui a peur de Dieu tempérera ses ardeurs. Si ce n’est pas le Jour du jugement, cela sera un autre jour ».

Un homme dit un jour à Umar : « Je jure [par Dieu] que Tu ne nous donnes pas beaucoup et que tu n’agis pas avec équité avec nous ». Ces mots offensèrent Umar au point de laisser transparaître la colère sur son visage. Mais un autre lui dit « Ô Émir des croyants, n’as-tu pas entendu Dieu le Très-Haut dire : « Accepte ce qu’on t’offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants » (S7 v199). Or, cet homme est manifestement un ignorant. Tu as raison » répondit Umar. C’est comme si un feu avait été éteint.

On rapporte qu’un homme vint voir Salman et lui dit :« Conseille-moi ». Salman répondit « Ne te mets pas en colère. – Je n’y arrive pas, répondit l’homme. – Alors, quand tu te mets en colère, reprit Salman, retiens au moins ta langue et ta main.

L’Envoyé de Dieu (saws) a dit : « Rien ne procure une aussi grande récompense auprès de Dieu qu’une colère ravalée par un homme pour l’amour de Dieu».

Extrait du livre “Recommandations Prophétiques” disponible ici à l’achat : http://havredesavoir-shop.fr/education-spirituelle/279-recommandations-prophetiques-maison-d-ennour.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.