L’âme du croyant est rongée par la question qui est de savoir si les péchés, les erreurs, les transgressions qu’il commet sont des éléments incompatibles avec la foi.

A travers cette vidéo, il nous est offert de revenir sur notre condition d’être humain. C’est, sans minimiser les fautes et les péchés commis par chaque être humain, que Cheikh Othmane IQUIOUSSEN permet un apaisement des cœurs en assistant sur la miséricorde divine.

Il s’agit de répondre aux interrogations, qui parfois, peuvent être des obstacles à notre proximité avec le Créateur.

Quelle est notre responsabilité face au péché ?

En revenant à l’origine de la création d’Adam, les anges avaient distingué de leur perfection en interrogeant Allah sur cette question. Allah leur dit : je sais ce que vous ne savez pas.

Il est dans la nature de l’ Homme de faire des fautes et Dieu les pardonne même si ce pardon implique des conséquences.

C’est par l’explication de cette condition de l’être humain, que se pose la question de la responsabilité.

Sommes-nous responsables de notre nature fautive ? Ou sommes-nous responsables de ce que nous faisons de nos fautes ?

Quelle place accorder au repentir ou à la réparation de nos erreurs ?

Existe-il une sagesse dans ce lien entre la faute, le péché et le repentir ?

Alors que le croyant a commis un péché, quelle attitude avoir pour hâter ce repentir et ainsi répondre à l’appel de Dieu ?

En effet, si la nature du croyant est d’être pécheur où commence la responsabilité du croyant dans les erreurs qu’il commet ? Ainsi, nous abordons avec le conférencier, les notions de repentir sincère, de récidive dans les péchés.

Parfois en proie à une faiblesse, certains commettent de grands péchés et d’autres, délibérément, les revendiquent, les assument : quelle différence existe-t-il entre ces 2 attitudes ? En quoi l’attitude du croyant, face à ses erreurs, va-t-elle déterminer le jour de la rétribution des comptes ?

Dieu nous honore de Sa Miséricorde, Il aime les repentants, grâce à Cheikh Othmane IQUIOUSSEN, l’occasion nous est offerte de méditer sur la faiblesse de notre condition comme opportunité de revenir à Dieu humblement et sincèrement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.