La famille est le plus beau théâtre de l’expression de notre foi. Pour ce faire, la famille doit être considérée à la hauteur de son importance.

Afin de prendre conscience de cette importance, nous vous invitions a écouter cette conférence de cheikh Youssef Cherraj.

Résumé partiel de la conférence

La famille a eu toujours eu un rôle central à travers l’histoire, elle permet  de maintenir un équilibre chez un individu.

La  parole prophétique nous enseigne le fait  qu’une fois que cet individu à une famille, il a une mission envers celle-ci.

Maintenant il y a une réalité aujourd’hui, lorsque l’on parle de la famille, cette institution  que l’on doit voir comme un patrimoine à préserver, cette institution tombe en ruine et est même menacée d’être démolie. Parfois, nous célébrons un mariage et aussi rapidement que cette union a été célébrée elle disparaît aussitôt. Pour comprendre cela on remarque que dans les causes qui conduisent à cela, sont souvent liées au fait que nous ne sommes  pas formés et habilités à construire une famille.

Aujourd’hui pour construire, nous avons besoin d’un permis de construire, pour conduire un permis de conduire. Mais si je ne sais pas sur quelle base, ni sur quelles valeurs se construit un foyer. Si je n’ai pas ce permis de construire je risque de faire de cette institution un désastre.

À ce jour, dans les familles on parlent de quoi?  On parle de violence ! Les violences faite aux femmes particulièrement, mais aussi des fois aux hommes, la maltraitance des enfants. Les maux ne sont pas uniquement vécus dans la société, mais aussi dans la famille.

La plupart des sourates du Coran tournent autour de la famille, la plupart des prescriptions coraniques tournent autour de la famille. A titre d’exemple ce sujet est abordé dans  les sourates : “La famille d’Imran”, “Les femmes”, “Les appartements” (Hujurat, qu’on peut traduire par les chambres), “La table servie”.

Pour résumer ce vaste sujet en quelques lignes, disons que nous n’avons pas encore d’enfants alors que l’on est marié. Je suis une épouse, je suis un époux quelle est la fondation de ce foyer qui va accueillir ces enfants ? C’est l’amour.

À travers un verset du Coran récité à chaque célébration de mariage, Dieu nous dit que parmi ses signes il a créé de nous une paire (un époux, une épouse), afin que ce mariage, cet environnement, ce foyer ne devienne que quiétude.

Le foyer c’est le calme quand on sort du bruit de la société, du bruit de l’extérieur. Ceci est l’idéal et c’est la finalité du mariage. Mais si au contraire le foyer devient le bruit et qu’on fuit vers l’extérieur pour chercher le silence , il y a un problème, dans la fondation de celui-ci. Que vais-je  pouvoir retrouver dans un foyer où le repos règne ? Sa composante principale est l’amour, une miséricorde que je ne vais peut-être pas retrouver dehors. 

C’est ce que décrit Allah SWT dans le Coran concernant la famille. Cependant exalté soit-Il, Il n’utilise pas que le mot, « Houb » traduit par amour mais aussi le mot « Mawada ». Pour comprendre la différence de ces deux mots Houb est l’amour qui est caché dans le cœur, alors que Mawada c’est l’amour quand il est exprimé à l’instar des mots et des actes.

Le plus grand cadeau que l’on peut offrir à ses enfants, c’est de leur montrer ce plus grand spectacle qui est l’amour que l’on peut porter à son épouse ou à son époux. Cette institution qui est la famille doit être une école, pour que nos enfants deviennent un modèle pour les autres. Pour ceux qui recherche ces valeurs, elles ne s’enseignent pas par des mots, mais par l’expression que l’on en fait  au quotidien.

Un compagnon a un jour dit au prophète SWS en désignant un homme qui passait « Ya Rasulou Lah j’aime cette homme » il lui répondu « Est-ce que cet homme est au courant » et il lui dit que non tout en étant gêné,  et au Prophète SWS de lui répondre « Pourquoi ne pas lui dire » et il lui à recommander de le faire.

Maintenant combien de fois, on répète à ceux qu’on aime combien on les aime !

Ces recommandations Divine et prophétique ne sont pas juste un idéal !

Vous voulez un édifice solide, demandez à l’architecte quelle est la chose la plus importante dans celui-ci. Allah l’a clairement dit, il aurait pu dire que c’est simplement le « Houb » :  l’amour ressenti uniquement dans le cœur, non, Il a également cité la « Mawada » : l’amour basé sur des actes concrets tel que des mots, et un comportement.

Un autre terme utilisé par Allah dans le Coran est le mot « Lin » qui est la douceur. Et donc ce terme doit être appliqué dans nos vies à travers nos mots, nos gestes et notre  attitude. Parfois, on constate que le langage non-verbal peut être très violent, ou bien un conjoint ou une conjointe qui va être constamment dans la critique et le reproche. C’est une attitude qui nous pousse à fuir.

Certes on peut être ferme, sur quelque chose grave ou d’anormal. Mais ça ne doit pas un trait de caractère présent 24h sur 24h, sinon je ne pourrais pas être un modèle.

De nos jours dès que l’on fonde notre foyer, on rejette et on s’éloigne de nos parents. On est plus en leur compagnie, allant les visiter que  deux fois dans l’année. Alors que Dieu nous rappelle qu’il est important d’entretenir ce lien. C’est une bonne action agréée par Dieu et un moyen de transmettre à nos enfants comment devenir respectueux et convenable envers ses parents. 

L’éducation dans le foyer, ce n’est pas un enseignement verbal, ce n’est pas faire des leçons de morale, l’éducation dans le foyer se fait  à 95% en devenant ce modèle, en montrant l’exemple. Ceci s’applique également avec la relation que l’on entretient avec le voisinage, mon quartier, et notre  société en générale. En donnant l’amour à nos enfants, et en leur montrant un modèle de réussite dans la spiritualité, dans la scolarité, dans la contribution de la société, dans tous ces aspects de la vie quotidienne. 

Dès maintenant revenons à l’enseignement qui est donné autour de ces valeurs-là, pour réussir et pour gagner ce permis de construire.

Et aujourd’hui y a besoin de revenir à la formation, de s’instruire, car on ne nous apprend pas assez comment vivre en couple, on ne nous apprend pas assez comment éduquer nos enfants.

A ce jour s’il y’a un patrimoine mondial qui faut préserver et qui est menacé de disparaître et c’est bien: La famille.

La famille c’est ce qui protégera la Foi, c’est ce qui protégera l’héritage, et c’est ce qui protégera le lieu qui formera les générations futures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.