L’islam est la seule religion à reconnaître les autres (sourate 109, verset 6). Les citoyens musulmans étaient-ils mieux traités que les autres dans la première société islamique ?

Cheikh Moncef Zenati, à travers de nombreux exemples, nous démontre à quel point le Prophète (saws) était juste envers tous ses concitoyens. Il nous invite également à faire renaître le comportement universaliste qui permit durant plusieurs siècles, par la grâce de Dieu, à l’islam de toucher les cœurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom