Fatwas

Comprendre les hadiths à la lumière du développement des sciences modernes

Je me permets d’ajouter ici une règle que je pense indispensable pour bien comprendre la Sunna : comprendre les hadiths à la lumière du développement des sciences modernes. Il ne s’agit point d’une invention de ma part. Les savants font allusion à cette règle pour illustrer le changement de « fatwa » en fonction du changement de connaissances. En effet, nous avons, aujourd’hui, à notre disposition des connaissances que les savants anciens n’avaient pas. Ils ont donc fondé leurs jugements sur les connaissances dont ils disposaient à leur époque.

Les additifs alimentaires

Le Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches dit à ce sujet : Ces substances désignées par la lettre E suivis d’un chiffre sont des additifs alimentaires dont le nombre dépasse 350. Se sont des conservateurs, des colorants, des arômes, des exhausteurs de goûts ou autres. Selon leurs origines, ces composants sont classés en quatre catégories : des composants chimiques artificiels, des composants d’origine ...

Est-il permis d’accepter des dons provenant de biens douteux ?

Il est permis d’accepter des dons provenant d’individus, d’institutions ou de gouvernements, musulmans ou non musulmans, même si on est poussé à croire qu’ils s’agit d’argent illicite d’un point...

Fatwa de Cheikh Qaradawi afin de soutenir le président Morsi

La louange est à Dieu. Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur notre imam Mohamed, ainsi que sur ses frères parmi les prophètes et messagers, sur...

Statut juridique du divorce prononcé par un juge non-musulman

Le principe est que le musulman ne doit se référer en matière de juridiction qu’à un juge musulman ou à une instance qui le remplace. En absence d’une instance judiciaire musulmane en dehors des pays musulmans, le musulman qui a conclu son contrat de mariage selon les lois de ce pays se doit d’a- ppliquer la décision de divorce prononcé par le juge non-musulman, car en concluant son mariage selon ces lois non-musulmanes, il a accepté implicitement ses effets et notamment que ce contrat ne peut être dissout que par un juge.

Calme-toi ! Personne n’a autorisé riba (intérêt)

Parmi les critiques infondées qui reviennent souvent à l'égard des savants d'Europe, celle qui consiste à affirmer que ces derniers ont autorisé ar-riba (l'intérêt usuraire). Cheikh Moncef Zenati nous éclaire...

Coïncidence du vendredi avec le jour de l’Aïd

Y a-t-il dispense de la Prière du vendredi ou de la Prière du « dhohr » ? Plusieurs hadiths dont la chaîne de transmetteurs remonte jusqu’au Prophète (BDSL) et d’autres attribués à un nombre de compagnons ont été relatés à ce sujet dont les suivants : D’après Abou Hourayra, que Dieu l’agrée : « Deux fêtes ont coïncidé ce jour

Zakat : Montant du Nissab en 2019 / 1441

Dar El Fatwa de Musulmans de France déclare le nissab à 3791 euros au premier Muharram 1441 seuil calculé sur la base du cours de l’or au 29 août 2019.

RESTEZ CONNECTÉS

177,266FansLike
11,940FollowersFollow
67,800AbonnésS'abonner

A LIRE EGALEMENT...