La famille de Guillaume, Cherbourgeois tué vendredi, a souhaité partager sa douleur avec la communauté musulmane de Cherbourg, composée de “Français comme nous”.

Clémentine, 26 ans, et Anaïs, 28 ans, sont allés avec leurs compagnons rencontrer la communauté musulmane de Cherbourg à la mosquée d’Octeville.

Ces jeunes femmes sont les sœurs de Guillaume, 33 ans, tué vendredi soir alors qu’il prenait un verre à la terrasse de la Belle Équipe, rue de Charonne à Paris.

Leur autre sœur Lucile, 28 ans, était “présente par le cœur”. Leur mère Myriam, également, mais, trop affectée, elle n’était pas physiquement présente.

“Nous avons pris la décision samedi, une heure après avoir appris son décès” ont expliqué les deux sœurs. “Nous voulons vraiment montrer aux gens que nous, famille de victime, nous ne voulons pas d’amalgame. Notre frère avait tellement d’amis de nationalités et de religions différentes. Beaucoup de nos amis sont musulmans et sont très mal.”

Clément Reynaud, secrétaire adjoint de l’association qui gère la mosquée d’Octeville, a répondu que “cette démarche nous a énormément touchés. Elle nous fait chaud au cœur. Merci au nom de la communauté musulmane. Merci au nom de toute la France”.

Premère parution : ouest-france.fr

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.