Author

Havre De Savoir

Browsing
"Celui que Dieu aime, Il lui accorde la compréhension de la religion"

C’est un savant qui a sondé les gens et les a bien connus. Il les a supportés et ils l’ont supporté. Il a eu des différends avec eux. Il a côtoyé les gens quand il était riche durant la première période de sa vie où il vivait chez son père, et il les a côtoyés quand il était ministre, ensuite il a renoncé au monde, l’a laissé à ses maîtres et s’est consacré à l’écriture et à la science.

C’est un savant qui a suscité des divergences parmi ses contemporains. Certains ont fait son éloge et d’autres l’ont critiqué. Certains l’ont admiré et d’autres l’ont méprisé…

Parmi les secrets du Tawhid Ces enseignements reposent sur un des précieux secrets du tawhid, à savoir que le coeur ne trouvera repos, quiétude et bien être que lorsqu’il aura atteint la compagnie d’Allah. Toute chose -autre que Lui- que l’on aime et désire, est aimée et désirée pour des raisons externes. Et seul l’Unique vers qui tout aboutit peut être aimé et désiré pour ce qu’Il est. De plus, il est impossible que les créatures soient l’oeuvre de deux créateurs. Quiconque fait aboutir son amour, son désir, sa volonté et son obéissance vers autre qu’Allah verra ce dernier rendre caduques ses oeuvres. Il quittera Sa compagnie et S’éloignera de lui alors même qu’il en le plus grand besoin. Et quiconque fait aboutir son amour, son désir, sa crainte et ses demandes à Allah goûtera aux délices, aux plaisirs, à la joie et au bonheur éternel. Le serviteur est…

L’année est un arbre, dont les mois sont les branches, dont les jours sont les rameaux, dont les heures sont les feuilles, dont les instants sont les fruits. Ceux qui utilisent ces instant dans l’obéissance à Allah les fruits de leur arbre sont bons. Quand à ceux qui les utilisent pour Lui désobéir, les fruits de leur arbre seront amers. La récolte se fera le jour de la résurrection. Et c’est à ce moment que l’ont distingurera les fruits sucrés des fruits amers. Les oeuvres sont les branches dont les fruits sont une vie heureuse dans ce bas monde et des délices éternels dans l’au delà…

Quelques paroles de sagesse de l’imam Ibn Al Qayyim Al Jawziyya Al Dimachqy :

« Si ton ennemi t’adresse une parole grossière, ne lui rends pas la pareille, car tu la féconderais. Or la descendance de la dispute est une descendance déplorable »

« Quiconque installe son cœur auprès de Son Seigneur, verra son cœur s’apaiser et se reposer. En revanche, celui qui le met au service des gens lui fera ainsi goûter l’inquiétude et les soucis »

Décision du Conseil Européen de la fatwa et de la recherche (Huitième session ordinaire 18-22 juillet 2001)

Après avoir pris connaissance des recherches et des études aux orientations différentes, qui ont traité ce sujet avec profondeur et d’une manière détaillée au cours des trois sessions successives, et après exposition des différents avis juridiques et des argumentations qui y sont liées Lire la suite

Durant sa vie, le Prophète (BDSL) était la référence de tout musulman désireux de connaître les prescriptions juridiques, quelles soient tirées du Coran ou de sa tradition (Sunna) qui englobe ses actes, ses dires et ses approbations.

Lorsque les compagnons n’étaient pas en compagnie du Prophète (BDSL), ils appliquaient leurs propres ijtihads dans la limite de leurs connaissances des prescriptions juridiques et des principes généraux de l’islam.

Tous les musulmans s’accordent à considérer le Coran et la Sunna comme étant les deux sources scripturaires principales et fondamentales pour connaître les prescriptions de l’islam.
Ils divergent, cependant, sur la légitimité juridique d’autres sources tels que le consensus « al’ijma’ », le raisonnement par analogie « al-qiyas », l’intérêt général indéterminé « al-maslaha al-moursala », l’usage ou la norme sociale « al-urf » …