Author

Havre De Savoir

Browsing
"Celui que Dieu aime, Il lui accorde la compréhension de la religion"

En cette nouvelle année 2023, l’objectif de chaque musulman(e) est d’être meilleur(e) que l’année précédente. Se sentir serein(e), apaisé(e), solide dans sa foi et être chaque jour que Dieu fait, plus proche de Lui.
Et quoi de mieux que cette période de l’année pour prendre de bonnes « résolutions »? Quoi de plus essentiel que de se donner l’objectif de cheminer chaque jour vers Allah?

Ce n’est non sans une certaine émotion que l’association Havre De Savoir a pris connaissance de la triste découverte de tags sur les murs de l’église Saint-François au Havre le 2 septembre 2021. En s’attaquant à l’un des plus anciens bâtiments de la ville, les auteurs de ces dégradations s’attaquent à l’ensemble de la communauté des croyants en portant atteinte à une maison de Dieu. Havre De Savoir apporte soutien et solidarité à l’attention de la communauté catholique havraise et auprès des fidèles de l’église Saint-François et condamne fermement de tels agissements. Au-delà de cette condamnation sans appel, il est important de rappeler que la division et de telles attaques n’ont pas de place au sein de notre ville. Ces actes ne sont pas sans rappeler ceux qui les ont précédés (NDRL : vandalisme sur un monument public en date du 31/08) et incitent plus que jamais à se tenir…

Muhammad Ali, boxeur américain, trois fois Champion du Monde de Boxe, catégorie Poids Lourds. Converti à l’Islam en 1965 : « J’ai eu beaucoup de grands moments dans ma vie. Mais les sensations que j’ai éprouvées tandis que j’étais sur Le mont Arafat, le jour du Hadj (pèlerinage musulman), étaient les plus forts de ma vie. Je me suis senti exalté par l’atmosphère spirituelle indescriptible qui y régnait: lorsqu’un million et demi de pèlerins invoquaient Dieu pour le pardon de leurs péchés et pour leur accorder Sa Grâce et Ses bénédictions. C’était une expérience poignante que de voir des gens appartenant à des couleurs, races et nationalités différentes, rois, hommes d’états et hommes ordinaires de pays très pauvres, tous enveloppés de deux draps blancs simples, le même pour tous, priant Dieu. Priant Dieu sans aucun complexe de supériorité ou d’infériorité entre eux. C’était une des manifestations pratiques et concrètes du…

Ne ratez pas votre prochain Club De Lecture Le thème de ce semestre : La littérature africaine En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français… « J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre…

https://youtu.be/Pcf0mbdJv7Y La rencontre avec Dieu s’opère de bien différentes manières. L’expression aurait sans doute dû être « tous les chemins mènent à Dieu », en effet naître au sein d’une famille musulmane pratiquante, recevoir l’islam comme héritage culturel, se convertir au fil des expériences vécues, être entouré dans sa pratique ou isolé sont tant de situations qui comportent pourtant un dénominateur commun : « le voyage à l’intérieur de soi ». Ce voyage nécessite une introspection, des questionnements dans son lien à Dieu, aux Hommes, à sa famille, aux textes sacrés. Ce voyage est indispensable, il exige souvent d’être accompagné et permet ainsi de trouver la paix intérieure en adéquation avec son mode de vie, ses choix et son environnement.