L’islam accorde une place centrale à la notion de famille et la constitution de celle-ci dépend du respect de plusieurs valeurs et éthiques qui orientent la vie entre les membres qui la compose. Porter le projet de la famille implique une réforme pour accompagner, soutenir, apprécier le cheminement propre à chacun avec comme dénominateur commun : la satisfaction de Dieu. Pour que cette volonté prenne sens, suffit-il de se répéter les valeurs, les règles et l’éthique qui viennent régir nos foyers ou pouvons-nous agir autrement ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.