La question des souffrances du mort dans la tombe pour les actes commis par ceux qui l’entourent amène beaucoup d’interrogations.

La première : est-ce que le mort va être puni pour les pleurs exagérés des vivants ? Il ne s’agit pas, ici, des pleurs naturels qui reflètent la tristesse humaine et légitime d’avoir perdu un être cher, mais il existait, par exemple, des personnes payées pour venir pleurer sur les tombes.

La deuxième: est-ce que le mort entend-il les souffrances des morts enterrés à côté de lui ? Nous entendons chez nous quand il y a du bruit chez nos voisins, qu’en est-il des personnes enterrées côte à côte ?

La troisième question qui peut-être posée est, qu’en est-il de la personne que l’on tarde à enterrer ?

Dans cette vidéo, Cheikh Othmane Iquioussen nous donne des arguments tirés du Coran et des hadith pour répondre à ces questions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.