Le peuple égyptien a donné, aujourd’hui, aux chefs du coup d’état, une terrible leçon par sa participation massive aux manifestations contre le coup d’état sanguinaire qu’a connu l’Egypte. Les foules rugissantes qui se sont rassemblées sur les différentes places d’Egypte ont faussé les calculs des auteurs du coup d’état qui imaginaient que leurs stratégies visant à diffuser la peur dans les esprits égyptiens avaient réalisé leurs objectifs à travers les opérations meurtrières continues, les vastes campagnes d’arrestations des honnêtes citoyens d’Egypte et de l’élite de sa jeunesse et de ses hommes, les pressions et les harcèlements exercés sur leurs lieux de travail et la confiscation de leurs biens, en plus des pratiques honteuses des médias qui œuvrent nuit et jour pour la déformation de l’image des révolutionnaires libres d’Egypte.

Il n’y a plus aucune place pour la peur dans l’esprit des citoyens libres du peuple égyptien qui ont fait la révolution du 25 janvier et ont résisté avec bravoure contre la tyrannie des forces du coup d’état sanguinaire pendant la dispersion des rassemblements de Rabi’a et d’an-Nahda. Ils ne sont point effrayés par toutes les machines de guerre, lourdes et légères : les blindés, les chars, les fusils, les canons et les mitrailleuses que les auteurs du coup pointent vers leurs poitrines pour les empêcher de s’exprimer pacifiquement contre le coup d’état et de soutenir la légitimité.

Le dernier masque des auteurs du coup d’état est tombé aujourd’hui après avoir interdit aux révolutionnaires libres l’accès à la place Tahrir et à la place Rabi’a al-‘Adawiyya en usant de forces militaires, comprenant des blindés, des chars et des mitrailleuses, plus importantes que celles qui se trouve au Sinaï  pour protéger les frontières Est du danger de l’ennemi sioniste. L’histoire retiendra et le monde entier témoignera que les forces des auteurs du coup d’état ont divisé le peuple égyptien en deux peuples. Un peuple qui s’est rendu à la place Tahrir sous la protection de l’armée et de la police, et un peuple sur lequel on tire à balles réelles et contre lequel on pointe les canons pour le simple fait de s’approcher de la place de Tahrir.

Les manifestants pacifiques qui sont sortis aujourd’hui massivement, partant des mosquées du Caire et des provinces, encerclés par les milices des auteurs du coup d’état, dans toutes les rues et les places publiques, ont réussi à parvenir aux locaux du ministère du coup d’état « ex-ministère de la défense » dans le quartier de al-‘abbasiyya, pendant que les forces des auteurs du coup d’état empêchaient les révolutionnaires d’arriver à la place de Tahrir en tirant sur la foule à balles réelles.

Le mouvement des « citoyens libres de Rabi’a » a dressé un mémorial des martyres de Rabi’a devant Tiba Mall après que les forces du coup d’état les aient empêchés de se rendre à la place de Rabi’a al-‘Adawiyya.

Tous ces évènements indiquent sans aucun doute que les défendeurs du coup d’état sont pris entre l’impuissance et la crainte de la révolution égyptienne qui se propage dans tous les coins de l’Egypte.

Nous saluons les révolutionnaires désarmés qui ne craignent ni les balles ni les canons des chars. Nous saluons les femmes libres résistantes. Nous saluons les jeunes d’Egypte qui se révoltent dans ses rues, dans ses écoles et dans ses universités. Nous leur rappelons que leur résistance et leurs sacrifices sont l’espoir de la réussite de la révolution de l’Egypte contre la dictature et la corruption et de la construction d’un nouveau contexte dont nous avons rêvé ensemble et pour lequel le sang de nos martyres a coulé dans l’espoir d’une nouvelle Egypte.

Les manifestations d’aujourd’hui contre le coup d’état ont connu une vaste participation des familles des martyres et des blessés revendiquant le jugement des coupables, ainsi qu’un soutien populaire et une forte interaction des passants et des habitants qui ont exprimé leur complète solidarité depuis les balcons et les fenêtres des voitures. Les prévisions annoncent une participation populaire sans précédent pour le la marche millionnaire « Le Caire, la capitale de la révolution », le six octobre 2013 à place Tahrir.

La violence pratiquée par les auteurs du coup d’état sous la couverture « d’honnêtes citoyens » en attaquant les manifestations et les rassemblements ne nous détournera pas de notre objectif suprême qui est de sauver l’Egypte des auteurs du coup d’état. Elle ne fera qu’accroître notre détermination de poursuivre la révolution. Le peuple ne se laissera pas dupé par les bombes de chaque jeudi qui n’explosent pas ou par la tentative d’imputer aux révolutionnaires vos éliminations les uns les autres.

La coalition nationale de soutien de la légitimité et du refus du coup d’état renouvelle son appel à tous les égyptiens à continuer les manifestations dans tous les coins de l’Egypte et de se rendre massivement à la place Tahrir le dimanche prochain 6 octobre pour célébrer la fête de la victoire (1973).

La place Tahrir et la victoire d’octobre appartiennent à tous les égyptiens et nous n’accepterons jamais que quelqu’un nous empêche de célébrer la victoire et de continuer notre révolution sur toutes les places d’Egypte. Nous rappelons aux officiers et aux soldats que les canons de leurs fusils sont pointés dans la mauvaise direction et que les chars foulent la mauvaise terre. Nous leur rappelons que l’histoire retient que les défaites se produisent lorsque l’armée s’immisce dans la politique et la défaite de juin n’est pas très loin de nous.

Vive l’Egypte libre

La coalition nationale de soutien de la légitimité et du refus du coup d’état
Le Caire, le 4 octobre 2013
Traduit par Havre De Savoir

2 Commentaires

  1. salam frères et sœurs du HAVRE DE SAVOIR, je suis solidaire avec vous et je suis content de ce que vous faites pour la oumma. je vous encourage et vous salue. ma cha Allah sans vous connaitre je vous aime en Allah. vous êtes dans le juste milieu que nous prêchons dans l’union internationale des savants musulmans et dans le conseil européen de la fatwa. baraka Allah fikom.

    • nous sommes solidere au peuple libre d’Egypte. puisse le Seigneur du trone immense soutenir ce peuple et qu’il accorde le paradis au martyres tombés sous les balles de ce regime assassin d’AL-sissi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.