Nous sommes aujourd’hui face à une situation gravissime, une situation d’une grande injustice que subit une population turcophone de Chine: la population des Ouïghours.

Cela n’est pas censé nous rappeler de sombres pages de l’histoire de l’humanité.
Jusqu’à présent, il y a eu un immense silence autour de cette tragédie, une absence absolue de responsabilité au niveau international mais les choses commencent à évoluer.

Face à cela, la communauté internationale ainsi que la communauté musulmane ne peuvent rester indifférentes, chacun doit prendre conscience de la gravité des faits.

Dans un premier temps, Othmane IQUIOUSSEN nous explique les mécanismes de la persécution religieuse. Il prend l’exemple de la famille emblématique de Um Salama, Abou Salama ainsi que leur fils Salama qui ont été persécutés par les Mecquois polythéistes, en raison de leur appartenance religieuse. Ils connurent une issue heureuse grâce à l’ humanité de certaines personnes qui ne partageaient pas leur foi mais qui étaient dotées de cette fitra originelle qui veut que l’homme aime le bien et réprouve le mal par nature.

Ensuite, il aborde les différentes pistes à mettre en place afin de faire bouger les choses. En effet, chacun peut, à sa petite échelle, entreprendre des choses, et avec la permission d’Allah (swt) la justice arrivera et la cause de nos frères et soeurs Ouïghours sera prise au sérieux.

Qu’Allah (swt) soulage les peuples opprimés et qu’il leur accorde une belle patience afin de surmonter leurs épreuves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.