Le-colloque-853x853-533x533Colloque à Sciences Po : 20 avril 2013, Sciences Po, amphi E. Boutmy. De 9h30 à 17h30.  [27 Rue Saint-Guillaume, 75007 Paris]

Événement conjointement organisé par Salaam Sciences Po et le CCIF, sous la direction scientifique du sociologue, chargé de recherche à l’EHESS, Marwan Mohammed.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

[youtube]

http://youtu.be/frSVoIC6wyg

[/youtube]

Dans le contexte hexagonal, la « question musulmane » est au cœur de nombreuses controverses remettant en cause la légitimité de la présence des musulmans (ou présumés) ainsi que la visibilité de l’islam pratiqué sur le territoire national. Cette hostilité, revendiquée ou implicite, à l’encontre des musulmans, se manifeste, au moins depuis la fin des années 1970, par une forte inflation de discours et de pratiques de disqualification et de discrimination. Or, si la connaissance scientifique sur les pratiques religieuses des musulmans et sur l’institutionnalisation de l’islam en France s’est considérablement développée depuis trois décennies, l’islamophobie, de manière très contrastée, n’a pas encore fait l’objet d’enquêtes historiques et sociologiques d’envergure. Sur ce point, le contexte académique français contraste avec celui du monde universitaire anglophone, où s’accumulent des travaux pluridisciplinaires sur le concept et la réalité de l’islamophobie. A titre d’exemple, l’université de Berkeley vient de créer une revue et un centre de recherche dédiés à cette problématique.

La construction du « problème musulman » se trouve aujourd’hui au carrefour de nombreux enjeux sociaux. Il s’enracine dans une longue histoire entre l’Islam et l’Occident davantage marquée par les conflits et la colonisation que par l’interconnaissance et les alliances. En France, il est également indissociable d’une histoire douloureuse entre la République et la Religion, du poids de l’immigration dans la construction de l’identité nationale ou des enjeux d’égalité entre femmes et hommes. Il est structuré par la question sociale et urbaine au regard de la fragilité socioéconomique d’une majorité de musulmans souvent installés dans des quartiers d’habitat social. Il résonne avec le contexte géopolitique contemporain, des tensions au Proche-Orient aux révolutions arabes en passant par la « lutte contre le terrorisme ».

S’appuyant sur des contributions académiques, l’objectif de ce colloque est de contribuer à clarifier les enjeux sous-jacents au rejet de l’Islam. Il s’agit autant d’interroger la valeur heuristique du concept d’islamophobie, que d’analyser les différents processus à l’œuvre dans la construction du « problème musulman » dans la France contemporaine en insistant sur l’importance des configurations et des stratégies des acteurs et en pointant les reconfigurations idéologiques et politiques autour du rejet de l’Islam visible. L’hypothèse centrale qui sera soumise à l’examen critique des intervenants, est celle d’un renforcement considérable du phénomène « d’altérisation religieuse » qui tend à expliquer la réalité sociale par des facteurs racialo-religieux en se diffusant dans plusieurs espaces sociaux (médiatique, politique, scolaire, administratif, etc.). Il s’agit aussi d’interroger les effets produits par l’islamophobie discursive, tant pour ceux qui l’énoncent (rétribution symbolique ou matérielle de la « cause islamophobe ») que pour ceux qui la subissent (l’islamophobie en actes, c’est-à-dire les pratiques discriminatoires visant spécifiquement les musulmans). Ceci pose la question de la mesure du phénomène par des indicateurs scientifiquement établis et par l’élaboration d’une méthodologie appropriée. Il s’agit enfin d’étudier la réception du discours islamophobe par les musulmans ainsi que les formes de contestation – ou de déni – de l’islamophobie par l’action collective et la mobilisation du droit anti-discrimination.

Programme

Introduction : 9h30-10h00

Mot d’accueil de Sofiane Ait-Bouzid (président de Salaam Sciences Po), Samy Debah (président du CCIF) et Marwan Mohammed (chargé de recherche CNRS, coordinateur scientifique du colloque)

Session 1 : 10h00-11h30

Circulations historiques des préjugés islamophobes

Animateur : Alain Gresh (journaliste)

? John V. Tolan (Université de Nantes) : Du regard du subalterne à la vision colonialiste : inversion de perspectives dans l’histoire de l’islamophobie européenne ? Ann Thomson (Institut Universitaire Européen) : L’Europe des Lumières et l’Islam ? Françoise Lorcerie (CNRS, IREMAM) : Renan, le colonialisme et l’Islam

Session 2 : 11h30-13h00

Mesurer, catégoriser et définir l’islamophobie

Animatrice : Kahina Rabahi (Salaam Sciences Po)

? Houda Asal (Centre Maurice Halbwachs) : Débats politiques et débats scientifiques autour du concept d’islamophobie ? Marwan Mohammed (CNRS, CMH) : Des données plurielles, différentes, limitées, mais convergentes. Le rejet de l’Islam en chiffres. ? Abdellali Hajjat (Université Paris-Ouest) : Antisémitisme et Islamophobie : essai de comparaison

13h-14h : pause repas

Session 3 : 14h00-15h30

Construction contemporaine de l’islamophobie

Animateur : Abdelkrim Branine (Beur FM)

? Jean Baubérot (EPHE) : République, religions et islamophobie ? Michelle Zancarini-Fournel (Université de Lyon) : Féminismes, islamophobie et laïcités ? Raphaël Liogier (IEP Aix-en-Provence) : Extension européenne du théâtre morbide de l’islamisation

Session 4 : 15h40-17h15

L’islamophobie en France et en Grande Bretagne : regards croisés

Animateur : Marwan Muhammad (porte-parole du CCIF)

? AbdoolKarim Vakil (King’s College London) : L’Islamophobie : contextes, enjeux et débats ? Olivier Esteves (Université de Lille 3) : Statistiques ethniques et religieuses : une arme à double tranchant ? Valérie Amiraux (Université de Montréal) : Islamophobie ou discrimination à raison de la religion? Comparaison franco-britannique

Conclusion et clôture : 17h15-17h30

Doudou Diène, grand témoin du colloque et rapporteur spécial de l’ONU sur les formes contemporaines de discrimination raciale.

Lien direct : http://10ans.islamophobie.net/le-colloque/

Samy Debah est le président du CCIF – Collectif contre l’Islamophobie en France – Dans cette vidéo il définit l’islamophobie et sa progression en France. ITW réalisée lors de la journée de sensibilisation à la lutte contre l’islamophobie organisée par Havre De Savoir le 17 novembre 2012 :

[youtube]

http://youtu.be/WSQXUbrrw-U

[/youtube]

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Je ne peux me rendre à Paris pour ce colloque qui m’intéresse toutefois beaucoup.
    Comment pourrais-je recevoir des minutes…si elles seront diffusées ?
    D’avance merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.