L’Union Mondiale des Savants Musulmans a suivi avec une extrême inquiétude l’information de l’agression de l’église du quartier d’al-Warrak (au Caire) le dimanche 20/10/1013 faisant des morts et de blessés.

L’Union Mondiale des Savants Musulmans dénonce cette agression et affirment les points suivants :

1- L’interdiction de porter atteinte aux âmes, aux éléments sacrés et aux lieux de culte ainsi que l’interdiction de toucher à la liberté religieuse que l’islam a garanti aux non musulmans à travers l’Histoire.

2- L’Union fait porter aux autorités issues du coup d’état en Egypte toute la responsabilité de tout ce qu’il s’est passé et se passe depuis le coup d’état : l’atteinte à la sacralité des lieux du culte, l’agression de ceux qui les fréquentent et les tentatives répétées de susciter des affrontements confessionnels entre musulman et chrétiens.

3- L’Union appelle le peuple égyptien à la solidarité et à l’entraide pour la protection de l’unité nationale, à la défense de son identité civilisationnelle et à la vigilance continue face aux tentatives visant à toucher à son unité nationale, à sa coexistence pacifique et à l’acceptation de la pluralité culturelle et religieuse dans laquelle il a vécu depuis des siècles.

4- L’Union appelle tous les pays, les institutions, les organisations de droits de l’homme, les savants religieux, les penseurs et les médias à s’entraider pour la protection des éléments du sacré, le respect des croyances, la préservation des lieux de culte et de la garantie de l’exercice des rites religieux dans la paix et la sérénité sans aucune discrimination ni distinction entre les peuples et les religions.

5- L’Union affirme que la véritable solution pour le problème égyptien réside dans la restauration de la légitimité et de ses institutions ainsi que dans la démocratie et la liberté respectueuse des lois.

Dr. Youssef al-Qaradawi Président,
Dr. ‘Ali al-Qarahdaghi, Secrétaire Général

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.