De nombreux croyants se sont déjà posé la question du bien-fondé de célébrer des fêtes non-musulmanes.

En effet, nous vivons dans un pays où la culture a une place très importante et où l’histoire y est très riche. Ce patrimoine culturel et historiquement cultuel fait que La France regorge de diverses commémorations.

Est-il légitime de pouvoir fêter des fêtes purement culturelles ? Est-ce autorisé de pouvoir célébrer un anniversaire, quel qu’il soit? Quelle est la différence entre fêter et assister à une célébration qui n’est pas de notre religion ?

C’est au travers d’exemples de la vie de notre bien-aimé Prophète (paix et salut sur lui) que Cheikh Othmane IQUIOUSSEN répond à cette nouvelle “problématique” de notre série débutée pendant le mois de Ramadan: “afin que notre cœur soit apaisé”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.