Une maman voilée dont l’enfant est scolarisé dans une école publique de la ville de Méru (département 60) s’est vue interdire la participation à la préparation d’un goûter de Noël au sein de cette école.
En effet, active dans le cadre des activités de l’école, la maman a été sollicitée par un parent d’élève chargé des préparatifs de ce goûter, mais il a du revenir pour expliquer à la maman que la directrice refuse sa participation pour motif de « respect de la laïcité ».
La maman, accompagnée de certains délégués de parents d’élèves prend rendez-vous le jeudi 21 novembre 2013 avec la directrice pour en savoir plus. Celle-ci campe sur sa position, estimant qu’elle « applique la loi » et que la maman « ne pourrait plus de ce fait, ni participer aux activités dans l’enceinte de l’école, ni les accompagner aux sorties ».
Le comité 15 mars et Libertés se tient aux côtés de cette maman, qui se retrouve la cible d’un dévoiement nouveau de la laïcité qui vise des parents d’élèves, pour les exclure de la vie scolaire de leurs enfants.
Cette nouvelle conception de la laïcité qui ne s’attaque qu’aux musulmans, porte atteinte non seulement aux mamans concernées mais aussi à leurs enfants, qui voient ainsi leurs mamans discriminées et exclues.
Le comité 15 mars et Libertés appelle les parents d’élèves épris de justice et de liberté à s’opposer à cette dérive, et à empêcher l’inscription d’articles liberticides dans les règlements intérieurs des écoles, et appelle les mamans victimes de cette injustice à faire valoir leur droit de parents d’élèves à part entière et ne pas accepter d’être sujet d’un acharnement aussi honteux.
Le comité 15 mars et Libertés accompagne cette maman dans sa quête de justice et de réhabilitation, jusqu’à ce que le discrédit jeté sur elle soit levé.
Le comité 15 mars et Libertés

6 Commentaires

  1. Hélas, ce phénomène s’accentue d’année en année.
    En effet, ces attaques se sont produites bien avant même que la loi de 2005 ne soit votée.
    Et pourtant, cette loi ne s’applique pas aux mamans!
    Les gens ne réfléchissent pas, combien il est déjà difficile de trouver des parents disponibles pour l’encadrement des enfants lors de sorties ou actions scolaires.
    Ces personnes en oublient les priorités: le bien être des enfants, tellement ils sont animés par la haine et la peur.
    Ils ont l’art et la manière de détourner leur tort en camouflant leurs bassesses derrière des prétextes bidons.
    J’attire l’attention sur le fait qu’il n’y a pas suffisamment de musulmans qui dénoncent les injustices qu’ils subissent.
    N’hésitez pas à vous rapprocher du CCIF et à rassembler le maximum de preuve.
    Ces gens sont tellement procéduriers et sournois qu’il vaut mieux s’assurer.
    N’allez jamais les rencontrer seul.
    Faites vous représenter.

  2. Salam aleykoum,
    Participer à un goûter de Noël…. Al hamdullillah la directrice a refusé et à éviter que cette maman ne commette un pêché. Car qu’en est il de participer à une fête, religieuse de surcroît, et chrétienne pour terminer.
    Arrêtons de nous agiter pour rien.
    Barak Allahou fikoum

  3. pour Beta….et les autres.

    il me semble, que Noel est une fete RELIGIEUSE puisqu elle celebre pour les Chretiens la naissance de Jésus. Alors comment cette personne, qui pretend proteger les enfants du prosélytisme de cette mere musulmane qui porte le voile par conviction, peut elle refuser sa présence alors que son école est en pleine violation de cette même laïcité ?

    Simplement parce que la loi protege les derives des etablissements publics ( noel, paques, ascension, toussaint etc…)…”Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fait”

    Donc votre logique ne tient pas, il s agit ouvertement de discrimination à l egard des autres religions, notamment l Islam, car les Juifs ont compris depuis longtemps et scolarisent leurs enfants dans leurs écoles privées et ils ont bien raison. L education nationale est pitoyable tant dans son fonctionnement que dans ses ambiguités, dans son coté sournois de soi disant respect…

    Je sais de quoi je parle je suis fonctionnaire de l education nationale…

    Takbir

  4. Si cette décision ne s applique qu aux musulmans ,cela veut dire que les autres ont le droit de participer avec leur signe religieux ,je doute fort qu un israélite puisse participer a l école laique avec une kipa ou méme une seur ou un boudiste ,la loi est pour tout le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.