Le repentir doit être réalisé aussitôt après avoir accompli un péché. Il n’est nullement permis de retarder ou de reporter le repentir car agir ainsi représente un réel danger pour le cœur des croyants. S’il ne s’empresse pas de se purifier au fur et à mesure, le croyant risque d’accumuler les conséquences de ses péchés jusqu’à ce que son cœur devienne entièrement noir. Nous retrouvons cette idée dans un hadîth rapporté par Abû Hurayra. Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a annoncé: «Lorsque le serviteur d’Allâh commet un péché, son cœur est marqué par une tache noire. S’il y renonce, implore le pardon d’ Allâh et se repent, son cœur se purifie. S’il persiste, la tache s’étend, au point de recouvrir son cœur. C’est la rouille qu’évoque Allâh dans le verset: {Pas du tout, mais ce qu’ils ont accompli couvre leurs cœurs}»(Sourate 83, 14).

Ibn al-Qayyim al-Jawziyya a écrit: «S’empresser de se repentir immédiatement d’un péché est une obligation. Il n’est aucunement permis de retarder le repentir. Lorsque le croyant le repousse, il désobéit à Allah en le retardant. Lorsqu’il se sera repenti de son péché, il devra à nouveau se repentir d’avoir retardé son repentir! Il est rare que le repentant sache cela. Il pense que s’il s’est repenti de son péché, il n’est donc plus redevable de quoique ce soit. Alors qu’en vérité il doit encore se repentir d’avoir retardé son repentir».

L’acte le plus dangereux pour une personne ayant désobéi est d’affirmer: «J’y reviendrai», «Je me repentirai» et finalement de ne pas tenir sa parole. Pour cette raison, reporter le repentir fait partie des artifices d’Iblis. La majorité des hommes qui se trouveront dans le feu de l’Enfer, sont ceux qui retardent leur repentir. Allâh Tout-Puissant annonce: {Ô vous qui avez cru! Que ni vos biens ni vos enfants ne vous distraient du rappel d’Allâh. Et que quiconque fait cela alors ceux-la seront les perdants. Et dépensez de ce que nous vous avons octroyé avant que la mort ne vienne à l’un de vous et qu’il dise alors: « Seigneur! Si seulement Tu m’accordais un court délai: je ferais l’aumône et serais parmi les gens du bien». Allâh cependant n’accorde jamais de délai à une âme dont le terme est arrivé. Et Allâh est parfaitement Connaisseur de ce que vous faites} (Sourate 63, 9-11).

S’empresser de se repentir permet au repentant d’éradiquer le péché avant qu’il ne s’aggrave et ne s’installe au plus profond de son cœur. Cela lui permet également que les ramifications du péché ne s’immiscent pas dans ses autres actions.

D’ailleurs, celui qui ajourne souvent son repentir est semblable à l’homme qui a besoin de déraciner un arbre. Comme il a vu que cet arbre était puissant et qu’il ne pourra l’enlever de la terre qu’avec un immense effort, il s’est dit “Je vais le retarder pour l’année prochaine et je viendrai le couper”. ll ne sait pas que plus l’arbre dure, plus il se consolide et se raffermit, que plus il avance lui-même dans l’âge, plus sa force décline. Ce qui étonne, dans son attitude, c’est que, malgré son impuissance à prendre les devants au moment où il a encore la force de le déraciner pendant qu’il est moins vigoureux, il s’attend à vaincre  cet arbre au moment ou l’arbre sera plus vigoureux et lui-même sera plus faible (Ibn Qudâma al-Maqdisî).

La plupart du temps, les personnes ajournant leur repentir tardent tellement qu’Allâh Tout-Puissant rejette leur action de repentance. Cette action arrive seulement lorsque l’homme n’a plus le choix et qu’il est contraint de se repentir. A l’instar du repentir de Pharaon. Lorsqu’il fut atteint par la noyade, il attesta: «Je crois qu’il n’y a pas d’autre divinité que Celui en qui ont cru les enfants d’Israël. Et je suis du nombre des soumis». Allâh lui répondit: {Maintenant? Alors qu’auparavant tu as désobéi et que tu as été du nombre des corrupteurs!} (Sourate 10, 91).

Pour le pécheur, il s’avère inutile de se repentir lorsqu’il se trouve aux affres de la mort comme l’a indiqué Allâh Le Tout-Puissant: {Allâh accueille uniquement le repentir de ceux qui font le mal par ignorance et qui aussitôt se repentent. Voilà ceux de qui Allâh accueille le repentir. Et Allâh est omniscient et Sage. Mais l’absolution n’est point destinée à ceux qui font de mauvaises actions jusqu’au moment où la mort se présente à l’un d’eux, et qui s’écrie: «Certes, je me repens maintenant» – non plus pour ceux qui meurent mécréants. Et c’est pour eux que Nous avons préparé un châtiment douloureux(Sourate 4, 17- 18).

 

Extrait de «Le repentir envers Allâh» de cheikh Youssouf al-Qaradawi
Disponible à l’achat sur ce lien

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire
Votre Nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.